AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Show me how to be stronger bro'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oh Soo Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Métamorphose corporelle (fumigène)
Pseudo : Reset
Messages : 38
Date d'inscription : 15/09/2012
Double Compte : ~None~

MessageSujet: Show me how to be stronger bro' Jeu 7 Fév - 0:22


Show me how to be stronger bro' [Twin's training]




Oh Soo Hyuk VS Oh Min Hyuk

Hiver, 20 février 2049, au cours de l'après midi..


Il faisait froid en ce début de février..
Bon il fallait dire que le froid on avait tellement connu ça avec mon jumeau qu'on savait comment ne plus y penser et faire avec. On avait si souvent dormi en plein air alors qu'il gelait la nuit.. Pénibles souvenirs à y repenser, mais on oubliait avec le temps. Bref, aujourd'hui on était parti pour s’entraîner tous les deux. C'était toujours un plaisir de me retrouver seul avec mon jumeau même si c'était pour s’entraîner et me faire cogner par la personne que j'aimais le plus au monde. Il frappait fort mais c'était pour mon bien, il ne voulait pas me perdre et donc mettait tous son cœur dans nos entraînements pour que je sache me défendre le mieux possible. Il gagnait à chaque fois et fanfaronnait. Ça me faisait sourire sur le moment mais quand je commençais à ruminer tous ça, je comprenais qu'il fallait vraiment que j'apprenne à devenir aussi fort que lui.. J'étais encore bien trop faible, lâche et trouillard. Si jamais par malheur l'ennemi mettait la main sur moi, il y avait peu de chance que j'en réchappe. J'avais peur de ça et Min Hyuk encore plus, je le voyais bien dans ses yeux à chaque fois qu'une menace pesait sur nos épaules. Pour l'instant, les Aegis se tenaient tranquilles mais une attaque surprise n'était jamais impossible, surtout avec eux. Ils étaient si fourbes et hargneux !

Marchant juste derrière mon frère, j'observais son dos d'un œil absent jusqu'à atteindre finalement notre petit coin à nous. On s'y retrouvait souvent pour être à l'écart des autres, ayant besoin de notre intimité de jumeaux. Nous nous entendions relativement bien avec les autres, là n'était pas la question mais notre relation fraternelle étant ce qu'elle était, il nous fallait un coin à nous pour pouvoir nous retrouver. On passait tellement de temps à organiser des attaques et à risquer nos vies.. On avait besoin de ça.

Min hyuk se tourna vers moi et m'observa longuement avant de finalement se mettre en position plus loin, s'échauffant. Moi, je décidais de m'asseoir par terre, resserrant les bandages qui ornaient mes mains et le bandeau qui empêchaient mes cheveux de retomber sur mes yeux et ainsi me cacher la vue. J'étais prêt mais mon frère m'ordonna de m'échauffer mieux que ça et je m'exécutais non sans grimacer légèrement. Roulant des épaules, je m'étirais alors, penchant ma tête à droite à gauche tout en prenant de grandes inspirations sous les yeux attentifs de mon jumeau, dont les bras étaient croisés sur son torse. Il était comme un mentor.. aussi sec et dur mais je savais au fond qu'il s’inquiétait énormément..

« C'est bon Min.. je suis prêt.»


Faisant une petite moue, il hocha simplement la tête et se plaça un peu plus loin de moi. Il me lança un dernier regard et devint encore plus sérieux qu'auparavant. Ses muscles se contractèrent sous sa veste et il se mit en position. Il allait se donner à fond, ça se voyait dans son regard et ça me fit me sentir mal à l'aise comme à chaque fois. Déglutissant, je me mis moi aussi en garde, prêt à parer ou éviter le plus de coup possible. Un Aegis bien entraîné chercherait coûte que coûte le moyen de m’immobiliser. Je ne devais en aucun cas me laisser prendre au dépourvu.. C'était un peu ça le but de l'exercice et Min Hyuk avait été très clair là dessus.

Si je me faisais attraper ne serait-ce qu'une fois, j'étais un homme mort..
Revenir en haut Aller en bas
Oh Min Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19
Pouvoir : Manipulation de la matière
Pseudo : korigaan
Messages : 53
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Jeu 7 Fév - 15:08


Cette après-midi : entraînement. On avait décidé ça d'un commun accord avec Soohyuk. On n'était pas du genre à lambiner, hiver ou pas. On savait bien l'un comme l'autre que rien ne tombait tout cuit dans la bouche. Il fallait s'investir, y mettre du sien, suer à grosse gouttes pour arriver à quelque chose, et ce même si l'envie n'était pas toujours là, même si la faim nous tiraillait ou, en l'occurrence, si c'était l'hiver et qu'il faisait froid. Ca ne nous avait jamais arrêtés, et ce n'était pas maintenant que ça allait commencer. Mieux valait s'entraîner à la dure de toute façon ; on n'avait jamais l'occasion de choisir les conditions dans lesquelles se déroulaient les vrais combats. Rester sur ses gardes, constamment aux abois, dans l'attente de voir les autorités nous tomber dessus ou pire, les chiens galeux qui étaient à leur service.

Un coup d'oeil par dessus mon épaule me suffit à voir que mon blond de frère me suivait toujours. C'était plus fort que moi, il fallait que je vérifie toutes les demies-secondes s'il était bien là, ressentant ce besoin constant de m'assurer de sa présence. Je veillais sur lui depuis tout petit déjà, et ce côté protecteur sûrement étouffant pour lui ne s'était pas arrangé en grandissant, au contraire, empirant avec les événements qu'on avait vécus. Me rendant bien compte que j'étais un peu trop frère poule mais incapable de me contrôler, je poussai un soupir dans le froid ambiant, regardant mon souffle se transformer en une buée opaque qui s'éloigna rapidement de moi, se dissipant bien vite.

On arriva bientôt à notre lieu de prédilection, un bout de terrain vague jonché de pierres ici et là. Il n'y avait personne en ce début d'après-midi de février un peu plus froid que les autres. Je remontai le col de ma veste pour protéger mon cou dans un soupir. On avait passé une bonne partie de notre vie dans le froid, et petit, j'avais cru qu'il serait possible un jour de ne plus avoir à l'affronter constamment. J'avais été bien naïf à cette époque. Toute la candeur et l'innocence dont j'avais pu faire preuve quand je n'étais encore qu'un gamin, elles avaient disparu depuis bien longtemps maintenant, et je n'avais plus d'illusions. Je voyais la vie comme elle était vraiment, morne, grise, injuste. Peut-être que je me prenais trop la tête pour un mec de tout juste dix-neuf ans mais le monde dans lequel on était nés et l'environnement dans lequel on avait grandi nous avait retiré tout espoir d'une vie meilleure. On prenait les choses comme elles venaient maintenant, sans essayer de jouer à ce jeu dangereux qu'était celui du 'et si'. Quel intérêt de toute façon quand on savait qu'on ne pouvait rien faire. Se cacher, s'entraîner, se battre. Voilà à quoi se résumaient nos vies ; pas seulement les deux nôtres, mais celles des Katharsis au grand complet, tous autant qu'on était. Au moins, on était un groupe, on pouvait compter les uns sur les autres. Ca avait été dur au départ de faire confiance à ces inconnus vues les épreuves qu'on avait dues traverser mais ça s'est fait petit à petit et le clan est devenu comme une seconde famille. Heureusement. Je pense qu'on avait tous les deux besoin de ça, de faire confiance à nouveau, de voir qu'il existait encore des gens corrects. On restait pourtant à l'écart parfois, ressentant la nécessité de ne se retrouver que tous les deux entre jumeaux, entre frères du même sang, entre âmes sœurs, comme le duo inséparable qu'on était.

Je me tournai finalement vers lui et l'observai, me disant que dans quelques minutes à peine, j'allais devoir l'attaquer comme s'il était un ennemi, diriger mes coups contre lui sans y réfléchir à deux fois. C'était à chaque fois un peu plus dur que les fois précédentes. On ne sortait jamais indemnes de ces entraînements forcés, connaissant les faiblesses l'un de l'autre. Ce n'était clairement pas de gaieté de cœur qu'on se dressait l'un contre l'autre mais c'était inévitable et surtout nécessaire. Non pas que je n'avais pas confiance en mon jumeau mais j'avais peur pour lui. Je n'avais pas confiance en l'ennemi, et je le savais suffisamment sournois pour attaquer par tous les côtés, profiter de chaque opportunité pour mettre à terre mon précieux frère, à qui je tenais comme à la prunelle de mes yeux. Je voulais qu'il s'endurcisse, qu'il puisse se défendre au maximum, qu'il riposte sans merci une fois confronté au danger ; et c'est pour ça précisément qu'on avait décidé d'en passer par là, aussi désagréable que ce fusse.

M'éloignant pour prendre position et me préparer, je me retournai pour jeter un coup d'oeil à Soo et lever les yeux au ciel sans pouvoir m'en empêcher en le regardant larver au sol.

"Lève tes fesses et échauffe toi correctement Soo, c'est sérieux."

Je le regardai s'exécuter sans plus le quitter du regard désormais, croisant mes bras sur mon torse. Bon sang, il croyait que c'était pour rire ? Pas question d'y aller mollo pour moi. Je ne voulais pas qu'il soit impuissant face au danger et pour le moment, le combat à main nue n'était pas son fort. Certes, son pouvoir défensif était très pratique et s'évaporer devant ses ennemis avait ses avantages, mais je ne voulais pas qu'il se repose sur ses acquis, quitte à lui forcer un peu la main. Ma plus grande peur était de le voir fléchir et de rien pouvoir faire pour l'aider ; c'est pour ça que je voulais qu'il s'endurcisse et apprenne à se battre à la dure. Ca ne calmerait pas mes inquiétudes, certainement pas, mais ça serait toujours bon de savoir qu'il était capable de renvoyer quelques coups et de parer ceux qu'on lui adressait.

"C'est bon Min.. je suis prêt."

Mouais .. Ca allait faire l'affaire, du moins c'est ce qu'il espérait. Manquait plus que son petit frère se fasse un claquage ou une tendinite parce que pas assez d'échauffement ! Hochant la tête, j'allai me placer en position, prêt à attaquer et espérant qu'il aurait assez de répondant. Je pensai à retirer ma veste au dernier moment, la balançant sur un rocher derrière moi ; je ne pensais plus au froid mordant à présent, concentré, toujours quand il s'agissait de se battre. Et puis je savais que j'allais avoir suffisamment chaud dans les instants à venir. Je croisai le regard de Soohyuk et déglutit, sachant que je n'avais pas vraiment le choix. Bon, personne n'allait me réprimander si j'y allais progressivement, non ? Après tout, c'était au mieux pour nos muscles encore froids malgré les étirements vue la température qu'il faisait. C'était peut-être vrai mais je savais que j'essayais de me trouver des excuses pour ne pas avoir à le blesser mine de rien, même si c'était nécessaire. Avec un peu de chance, une fois lancé, il allait pouvoir parer plus de coups .. ? C'était ce que j'espérais et j'optais ainsi pour cette solution : j'irai progressivement.

"Alors go."

J'avais à peine fini ma phrase que déjà je me jetai sur lui, lui balançant toutes sortes de coups, variant les angles d'approche, la force que j'y mettais, la vitesse de mes mouvements, et pourtant je ne donnai pas on maximum, gardant ça pour un futur proche. Je ne pouvais m'empêcher de ponctuer mes attaques de conseils, d'ordres, de remarques sur tout ce que je voyais qui clochait où les choses auxquelles il ne prêtait pas suffisamment d'attention.



Dernière édition par Oh Min Hyuk le Jeu 7 Fév - 18:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oh Soo Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Métamorphose corporelle (fumigène)
Pseudo : Reset
Messages : 38
Date d'inscription : 15/09/2012
Double Compte : ~None~

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Jeu 7 Fév - 18:32

"Alors go."


Il s'élança sur moi et tentant de ne pas paniquer, je parais comme je le pouvais ses coups. Il étaient relativement lents, donc j'y arrivais plutôt bien. Il n'était pas encore à fond et en moi même ça me faisait trembler de peur. Même à son minimum, il était plus que dangereux pour moi. Un crochet du droit, un du gauche et j'esquivais de façon fluide, me préparant au coup suivant, ma garde bien en place devant mon visage. Mes bras rougissaient sous ses coups et je l'entendais ronchonner, ses conseils m'embrouillant plus qu'autre chose..

Il frappa un peu plus fort que précédemment et je grimaçais, m'éloignant de lui dans un saut habile. Je n'étais pas non plus un acrobate mais je me défendais pas trop mal. J'avais la souplesse de mon côté, mais j'oubliais que mon frère était rapide. Me décidant à le frapper, j'envoyais mon poing valser vers son visage dans un cri mais il me prit à revers, me tordant le bras avant de frapper mes genoux pour que je tombe. A terre, je roulais rapidement sur le côté alors qu'il me regardait en fronçant les sourcils, me rappelant à l'ordre.

"Oui je sais Min.. "


Je savais très bien qu'il ne fallait pas que je laisse de telles ouvertures à mon ennemi. Je n'étais pas doué pour l'attaque, c'était bien la raison pour laquelle on s’entraînait tous les deux. Me redressant, je me tournais face à lui et fermais les yeux pour prendre une profonde inspiration. Il en profita pour m'attaquer à nouveau de face et l'évitant de justesse, je retentais de lui asséner un coup mais baissant à nouveau cette foutue garde, il frappa mon ventre assez fort pour que j'expire tout l'air contenu dans mes poumons dans un cri de douleur étranglé. Il n'avait pas retenu son coup. Tombant à genoux devant lui, je me tenais le ventre et il rouspéta d'avantage. Une larme roula sur ma joue et mordant ma lèvre, je me forçais à me relever et levais les yeux vers lui. Son visage dénué d'émotion ne pouvaient pas me berner alors que ses yeux me suppliaient de ne pas lui en vouloir. Secouant la tête de droite à gauche, comme pour lui dire que tout allait bien, je serrais les dents et reprenais mes positions.

Il s'approcha de moi à nouveau rapidement et cette fois, je me détournais de justesse de lui pour attraper son bras et l’entraîner avec moi tentant de le faire tomber, seulement mon coup de pied fut trop fébrile et il en profita pour me repousser et me décocher une simple droite. Efficace et douloureuse, je tombais en arrière , ma lèvre ouverte et la joue rougie. Ce coup m'avait légèrement assommé et je sentais que mon frère s'était agenouiller près de moi, inquiet. Me redressant alors en grimaçant, je le repoussais sèchement.

"Laisse moi.. on a pas le temps pour ça. T'en fais pas ça va ."


Détournant les yeux, je me relevais et passais un doigt sur ma lèvre. Le sang perlait légèrement mais c'était superficiel. Il y avait longtemps qu'il ne m'avait pas amoché de la sorte. Agacé devant ma propre faiblesse plus que consternante, je dévisageais mon frère avec hargne et colère. Ce n'était bien sûr pas contre lui qu'elle était dirigé mais contre moi même. J'étais vraiment le dernier des empoté. Un boulet. J'en avait vraiment assez.

"Aller Min.. frappe moi!"


Ma voix, grave pour une fois résonna comme un écho dans ce silence de mort et il hocha simplement la tête, prêt à remettre le couvert. Serrant les poings, je l'attendais sans bouger, des picotements dans les doigts alors qu'il fonçait sur moi. Un sourire étira légèrement le coin de ma lèvre et je m'évaporais devant ses yeux .Il passa à travers moi et réapparaissant juste un court instant après cela, je sautais en l'air pour disparaître à nouveau. Il se retourna et j'en profitais pour me matérialiser lentement au dessus de lui, mes jambes instantanément enroulées autour de son cou et mon corps entier courbé vers le sol. Je m'appuyais seulement sur mes mains et dans un grognement, je le reversais à l'aide de la force de mes cuisses, me retrouvant au dessus de lui, mes genoux contre ses épaules et mon poing serré juste en face de ses yeux.

C'est un petit truc que j'ai appris il n'y a pas longtemps.. J'ai mis quelques temps avant d'arriver à le faire.

Passant ma langue sur ma lèvre endolorie, j'hésitais à le frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Oh Min Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19
Pouvoir : Manipulation de la matière
Pseudo : korigaan
Messages : 53
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Sam 9 Fév - 14:15


Voilà, ça avait commencé. C'était maintenant parti pour de longues heures d'entraînement où nous allions nous affronter, confronter nos forces, nos pouvoirs, notre capacité à réagir vite et bien. Malgré le fait que c'était un moment qu'on partageait, qu'on passait seulement tous les deux, ce n'était vraiment pas un de mes préférés. Bien sûr, j'appréciais chaque moment passé avec lui, mais tout de même ; autant j'aimais castagner tout ce qui bougeait sans réfléchir, autant cogner mon propre frère, ce n'était pas du tout pareil, et ça me faisait beaucoup moins plaisir. Pourtant, comme je ne cessais de me le répéter, c'était nécessaire. On aurait pu demander à d'autres omega pour pouvoir s'entraîner avec eux mais quelque chose ne me plaisait pas non plus dans l'idée de voir nos alliés, nos confrères, se jeter sur mon frère. Oui, j'étais un peu trop protecteur et aussi tordu que ça puisse paraître, je préférais être celui en charge de l'entraînement. J'imagine qu'il y avait un problème chez moi ..

Ses mouvements s'étaient quand même bien améliorés par rapport à ses débuts. Il n'avait jamais aimé les combats à mains nues mais il avait bien fini par cédé un jour, déclarant forfait pour apprendre à se battre. Ca avait été laborieux en commençant. Lui était le cerveau, et moi j'étais les bras. Pas que l'un ne marchait pas sans l'autre, mais quand on agissait à deux, il était celui qui mettait en place les plans, qui réfléchissait aux détails, et moi, pour ma part, j'appliquais et je fonçais dans le tas, je m'occupais des tâches plus lourdes et plus physiques. J'étais certes plus doué en combat à force d'expérience sur le tas, mais s'il y en avait un des deux qui était plus doué que l'autre, c'était bien Soohyuk. Il était malin comme un singe et arrivait à résoudre des problèmes auxquels je ne m'intéressais même pas, et malgré son léger manque de résistance sur le terrain, il avait de la force et des muscles avec son activité de mécano, à force de resserrer, de porter, de soulever. Moi, je ne pouvais pas entraîner mon intelligence, ça ne marchait pas comme ça. J'étais pas non plus bête comme mes pieds, mais loin d'être rusé et fin comme l'était mon frère. S'il continuait à s'améliorer, j'allais finir par être en retard sur lui. J'avais du mal à me faire à l'idée qu'il soit un jour plus costaud que moi mais il fallait me rendre à l'évidence, ça allait vraisemblablement arriver un jour. Non pas que je lui en voulais ou quoi que ce soit, bien au contraire, ça ne pourrait qu'être un atout pour lui, et le jour où ça arriverait, peut-être que j'allais moins m'inquiéter pour lui sur le terrain.

Réfléchissant trop, je manquai de me prendre un de ses poings en pleine face et esquivai au dernier moment, sentant ses jointures frôler ma joue : ce n'était pas passé loin. Il fallait que je me concentre. Je savais bien que ces saloperies d'Aegis et de Lachesis n'auraient aucune pitié et je me renfrognai à l'idée qu'ils puissent seulement lever une main contre mon précieux jumeau. Je passai ma hargne soudaine dans mes gestes et ripostai en quelques mouvements rapides, saisissant son bras et le retournant pour le faire plier d'un coup sec à l'arrière de ses genoux, le lâchant et le regardant en fronçant les sourcils, même si au fond je n'avais qu'une envie, c'était de m'excuser. J'étais en colère contre moi-même, pour avoir failli me laisser avoir, et pour ces coups que je lui portais surtout. Nécessaire ne voulait pas dire agréable.

"Relève-toi, ne baisse jamais ta garde, même au sol !"

Chaque entraînement me faisait imaginer ce qu'il serait devenu face à un vrai adversaire, et je n'y allais pas de main morte avec lui, mais ce n'était ni par méchanceté, ni par volonté de lui faire mordre la poussière, bien au contraire. Pour le moment, ça allait encore, il avait réussi à parer mes attaques, mais ce dernier assaut m'avait rappelé à quel point il pouvait être vulnérable, ou en tout cas c'était l'image que j'en avais et dont je n'arrivais pas à me défaire. Je savais qu'il avait de la force, je savais qu'il était capable de beaucoup, et de mettre au tapis des ennemis sans mon aide, mais il resterait toujours à mes yeux ce petit frère qu'il fallait que je protège coûte que coûte, sur lequel il fallait que je garde un œil constamment.

"Oui je sais Min .."

Il devait avoir l'impression que je le maternais parfois, mais c'était plus fort que moi. Je ne sais même pas moi-même comment j'arrivai à supporter de lui administrer des coups. La peur de le voir succomber sur le champ de bataille était plus forte que tout, je crois que c'était ça. Je préférais l'amocher pour l'endurcir que de le voir mourir sous mes yeux sans rien pouvoir y faire. C'est pourquoi lorsque je le vis fermer les yeux, comme s'il prenait notre entraînement à la légère, je me jetai à nouveau sur lui, décidé à le faire réagir. Il réagit trop tard et je lui assénai un coup puissant, persuadé qu'il allait pouvoir le contrer. Mon poing s'écrasa donc sous son diaphragme brutalement sans que je puisse contenir ma force, lancé. J'ouvris de grands yeux en entendant sa plainte de douleur et retirai aussitôt ma main, légèrement paniqué. Je le vis s'effondrer devant moi et se tenir le ventre et attendis quelque peu avant de rouspéter pour la forme. Il aurait dû réagir ! Je préférais sincèrement le voir répliquer et m'atteindre, et ainsi prendre les coups à sa place, plutôt que de continuer à le blesser à chaque fois. Il se releva sous mes yeux ses yeux embués me brisèrent e cœur. Fait chier ! Pourquoi fallait-il que ce soit si dur ? Pourquoi fallait-il qu'ils soient nés du mauvais côté de la barrière ? Ils auraient pu avoir une vie si simple, sans problèmes ; et pourtant, le destin en avait décidé autrement. Je déglutis et me forçai à ne pas m'approcher de lui, essayant de cacher cette culpabilité que je ressentais. Il le fallait. Si je flanchais, c'était comme si je le servais sur un plateau à l'ennemi, du moins c'est comme ça que je voyais les choses, et il n'était pas question que ça arrive !

Le voyant se redresser, je pris une profonde inspiration et tentai une nouvelle attaque sans me poser de questions : si j'hésitais et que je me posais trop de questions, j'aurais pu revenir sur ma décision. Il réagit à temps cette fois, et j'espérais ne pas avoir baissé ma vitesse inconsciemment par peur de lui retomber dessus, me reprenant aussitôt en me défaisant de son emprise, le repoussant d'un crochet du droit qui celui là contenait toute ma force : réaction instinctive quand on arrivait à m'atteindre. Je m'en mordis les doigts aussitôt, et malgré toutes les résolutions que j'avais prises au sujet de ne pas lui venir en aide, dès que je le vis saigner, je fus à son niveau en un instant, une main sur son épaule, l'autre approchant de sa lèvre ouverte. Je me mordis l'intérieur de la joue, rongé par la culpabilité même si je savais que c'était la seule chose à faire. J'étais horrible, non ? Quel jumeau frapperait son petit frère jusqu'à le voir ployer de douleur devant lui .. ?

"Soo, je s-"

"Laisse-moi.. on n'a pas le temps pour ça. T'en fais pas ça va."

Et sur ces mots, je me sentis repoussé violemment en arrière et perdis l'équilibre, ne m'attendant pas à ça. Je levais des yeux surpris vers lui et ne pus m'empêcher de penser qu'il m'en voulait. Il avait détourné les yeux et essuyait désormais sa lèvre, avant de finalement rapporter ses yeux sur moi, me fixant avec colère.

"Aller Min.. frappe-moi !"

Le dévisageant pendant un instant, je déglutis et détournai le regard à mon tour, hochant la tête simplement. Je me relevai, pris une profonde inspiration et l'attaquai à nouveau, me dégoûtant moi-même en voyant la facilité que j'avais de reprendre et poursuivre cet entraînement. J'en étais arrivé au point de le faire saigner et fuck !, j'essayais toujours de me convaincre que c'était pour son bien que je le faisais mais ça sonnait plus creux que jamais. J'étais forcé de le regarder en plus, et ça n'arrangeait en rien ma culpabilité. Je me jetai pourtant sur lui dans un grondement de dépit et sans comprendre ce qu'il m'arrivait, je le vis disparaître, et réalisai trop tard qu'il avait usé son pouvoir. Je me retournai aussitôt pour le chercher du regard, inquiet comme toujours, même si je n'aurais pas dû : ce fut là une grosse erreur. Je sentis soudain quelque chose arriver de nulle part et se resserrer autour de mon cou, mes mains se crispant sur ce que je reconnus comme étant ses jambes. Je perdis soudain l'équilibre, attiré par la force qu'il avait mis dans ses jambes pour me retrouver à terre, atterrissant sur une pierre dans un grognement de douleur, les poings serrés au sol. Je sentais le poids de mon frère sur le haut de mon corps et ouvris les yeux, croisant son regard, les sourcils froncés.

"Qu'est-ce que t'attends comme ça ?"

Je restai immobile au sol, impassible, m'adressant à lui d'une voix vibrante sur un ton réprobateur, mes yeux rivés aux siens.

"A ton tour. Frappe."

Il avait réussi à me mettre à terre et puis plus rien. Pourquoi il s'était arrêté ? Lui pouvait, il y arrivait, contrairement à moi, qui n'avait cessé de revenir à la charge, le blessant même. Je n'étais pas digne de la confiance qu'il m'accordait. Je voulais qu'il me frappe, ne serait-ce que pour me sentir mieux : ce coup aurait complètement eu lieu d'être après tout ce que je lui avais infligé depuis le début de l'entraînement, et pendant les précédents aussi.

"Frappe, bon sang ! Pourquoi tu t'arrêtes au dernier moment ? On a dit pas de cadeau !"

Je saisis son poignet un instant, attendant, avant d'utiliser mes jambes pour rouler sur le côté et le renverser, me dégageant pour me redresser. Lui tournant le dos, je m'éloignai de quelques pas et massai mon dos à l'endroit où je m'étais écrasé sur ce putain de caillou. Je poussai un soupir en fermant les yeux avant de prendre une profonde inspiration et de me retourner, évitant son regard.

"Lève-toi, on reprend. Continue à utiliser ton pouvoir pour me surprendre, mais va jusqu'au bout cette fois !"


Revenir en haut Aller en bas
Oh Soo Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Métamorphose corporelle (fumigène)
Pseudo : Reset
Messages : 38
Date d'inscription : 15/09/2012
Double Compte : ~None~

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Dim 10 Fév - 18:15

"Qu'est-ce que t'attends comme ça ?"


"Quoi ?"


"A ton tour. Frappe."


"..."


"Frappe, bon sang ! Pourquoi tu t'arrêtes au dernier moment ? On a dit pas de cadeau !"

Il me renversa soudainement et avant que j'ai eu le temps de penser à ce qu'il me disait, il s'était déjà relever et se massait l'épaule. Je lui avais fait mal ? Haussant un sourcil inquiet, je me relevais à mon tour et tapotais mon pantalon pour en ôter la terre qui s'y accrochait avec acharnement. Il évitait mon regard et soupirait et j'en faisais de même. Quoi ? Qu'est ce que j'avais fait ?

"Min ?"

M'approchant de lui, il se retourna et je reculais finalement frottant mon bras lentement comme si j'avais été pris en faute.

"Lève-toi, on reprend. Continue à utiliser ton pouvoir pour me surprendre, mais va jusqu'au bout cette fois !"

Fronçant soudainement les sourcils, je me tournais soudainement sur les nerfs. Aaah je n'aimais pas quand il me parlait comme ça et quelque part ça me mettait hors de moi.

"Ne me crie pas dessus ! C'est bon j'ai compris ok !?"


Grinçant des dents alors que je marmonnais dans ma barbe, agacé et piqué au vif, je me retournais et le défiais du regard. Il voulait vraiment qu'on se batte alors ok, on allait faire ça. Je n'aimais pas particulièrement cette idée et je savais au fond que je m'énervais pour rien puisqu'il devait être aussi réticent que moi à vouloir me faire du mal..

"Aller, on y va à fond.. n'ai pas peur de me faire mal Min, fais comme si j'étais ton pire ennemi.. "


Pas le choix, il fallait qu'on en arrive à vouloir se faire mal pour que cet entraînement soit efficace. Me concentrant, je regardais mes mains disparaître lentement et je m'élançais vers lui sans trop savoir quoi faire. Devant lui, je tentais de le frapper mais il para mes coups un par un avec une telle facilité que s'en était déconcertant. M'éloignant alors, il frappa mon visage à nouveau mais cette fois ci au lieu de tomber, je disparaissais pour réapparaître juste derrière lui et enrouler un de mes bras autour de son cou pour tenter de l'étrangler. Ce ne fut pas vraiment un succès. Il me frappa dans le ventre, une, deux, trois fois et je lâchais prise dans un cri de douleur, tombant à genoux, les larmes aux yeux.

"Putain.. "

Il me poussa en arrière par la suite, d'un coup de pied et je tombais finalement sur le dos, complètement à sa merci encore une fois. Les larmes roulaient sur mes joues mais je n'allais pas me laisser faire ainsi. Non certainement pas.. Il allait encore rouspéter ! Roulant sur le côté, je disparaissais à nouveau et voguant dans les airs un petit moment histoire de me remettre, je réapparaissais juste devant lui. Je n'avais pas été discret car il tenta de me frapper mais cette fois ci, je parais ce coup, l'attrapant par les épaules pour aller ficher mon genou au milieu de son ventre, une fois, deux fois puis frappant ses genoux il s'écroula devant moi. Ne baissant pas les yeux vers lui, de peur de voir que son visage exprimait une certaine souffrance, je donnais un dernier coup de pied pour qu'il soit à terre comme je l'avais été juste auparavant.

Haletant, je ne le regardais toujours pas, portant une main vers mon ventre qui me faisait souffrir le martyre. Bon sang, il avait une de ces forces. Je voulais tellement lui ressembler mais mes coups de poings à moi étaient si faibles et maladroits..Je n'étais vraiment bon à rien et tous les entraînements du monde n'allaient pas réussir à changer ça. Impossible ! Dans mes pensées, Min se releva finalement sans que je le remarque et il m'asséna un violent coup de poing ce qui me fit tituber et tomber sur les fesses. Me maintenant le visage, je crachais un peu de sang et baissais la tête, pleurant un peu plus comme le faible garçon que j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Oh Min Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19
Pouvoir : Manipulation de la matière
Pseudo : korigaan
Messages : 53
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Sam 16 Fév - 11:03


La journée avait bien débuté, mais ça commençait à dégénérer sans que l'on puisse faire autrement. On savait très bien tous les deux qu'on n'avait pas le choix et qu'un entraînement régulier était plus que recommandé si on voulait rester libres et en vie. A chaque fois qu'on prévoyait une session, je me disais que ça allait bien se passer. Tu parles. Je finissais toujours par en revenir en me détestant, me terrant dans un coin de l'appartement pour ruminer. Honnêtement, j'avais déjà envie de rentrer. On n'allait pas le faire, j'en étais conscient, mais ça ne m'empêchait pas d'espérer. Je me sentais obligé de jouer les durs pour éviter de lui montrer à quel point je m'inquiétais à tout bout de champs quand il s'agissait de lui. Il était ma seule faiblesse.

"Ne me crie pas dessus ! C'est bon j'ai compris ok !?"

Je le vis s'énerver, ses yeux se plissant, sa voix plus froide qu'avant, et il s'adressait désormais à moi sur un ton agressif. Je l'avais cherché, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même, mais ça faisait toujours un peu mal de le voir agir ainsi avec moi, lui qui me tournait toujours autour en temps normal. Peut-être fallait-il que j'apprenne à me détacher un peu de lui si j'en arrivais à ce point-là ; j'étais certainement trop habitué à le voir me tourner autour et s'accrocher à moi.

"Allez on y va à fond.. n'ai pas peur de me faire mal Min, fais comme si j'étais ton pire ennemi.."

"Facile à dire .."

Je murmurai cette dernière phrase entre mes dents pour moi. Là, c'était peut-être un peu trop m'en demander, mais je ne pouvais plus faire marche arrière. On s'était engagés, il fallait aller jusqu'au bout, que ça serve à quelque chose au moins. Il fallait que je me concentre sur les objectifs premiers de ces séances d'entraînement et je ne cessai de me répéter qu'au fond, tout ça n'était que pour son bien. Je n'arrivai pourtant pas à le voir comme un ennemi, et c'est bien mon frère que je recommençai à frapper après cette courte pause qui nous vit tous les deux nous refermer sur nous-mêmes. Oui, je devais vraiment être fêlé quelque part pour penser comme ça.

Usant de mes réflexes, je parai alors ses coups sans montrer une once de compassion extérieurement, pourtant rongé par cette culpabilité qui me dévorait. Coupable, indigne, fou, immonde, autant de mots que je ne cessai d'entendre dans ma tête, associé à ma personne. Et pourtant, je ne cessai mes attaques. Il tenta quelque chose et faillit réussir : il s'évapora dans un nuage de fumée volatile et je sentis bientôt ses bras autour de mon cou. Je réagis cependant sans attendre, la vitesse étant un de mes atouts. J'étais rapide, maladroit mais rapide. Ca, niveau agilité, on pouvait repasser. J'étais plutôt du genre à cogner autant de fois que possible et aussi fort que faire se peut, quitte à ne pas viser parfaitement bien. C'était sans réfléchir que je me jetai dans les combats, ou du moins, sans passer trois heures à élaborer des plans fumeux. J'y allais, un point c'est tout. C'était le cas là, et je m'en félicitai quelque part ; me concentrer sur les coups que je portais et ceux que j'évitais me permettait d'éviter de trop penser à ce que je faisais, et ainsi de m'arrêter en plein milieu et de ployer sous le poids de d'une culpabilité accablante.

Me défendant sans attendre, je parai ainsi son attaque sans grande difficulté et ripostai à l'endroit le plus vulnérable qui était à ma disposition, mon coude reculant brusquement pour s'enfoncer dans son ventre à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il lâche prise. Je le sentis tomber à terre et serrai les dents en entendant son cri de douleur, affecté, conscient que j'en étais responsable.

"Putain.."

Je ne voulais pas me retourner. Je n'avais pas la force de lui faire face là tout de suite, de croiser son regard que j'imaginais accusateur et froid. Je ne voulais pas voir ça, je me sentais déjà bien assez mal au fond.

Me sentant retomber dans un état de réflexion et de remise en question, je laissai échapper un cri de frustration et écartai mon frère d'un coup de pied en arrière avant de pouvoir m'en dissuader. C'était une bien piètre excuse pour justifier mes actes mais c'était bien la seule chose qui faisait que je continuais encore et encore, et c'était pour le mieux comme ça. Je ne comptais plus les coups échangés au cours de l'après-midi, ni le temps qu'on y avait passé. Restant dos à lui, ce que je n'aurais pas dû faire dans une situation comme celle-là, je ne sentis plus sa présence et restai prudent, attendant jusqu'à ce qu'il se décide à attaquer à nouveau. Il était concentré cette fois-ci, et je me fixai sur ses mouvements pour ne pas regarder son visage. Visiblement, j'avais perdu de la vitesse et de la force, ou alors il s'était senti poussé des ailes après autant de coups reçus de ma part et voulait se venger, toujours est-il qu'il évita mon attaque et enchaîna avant même que je puisse seulement penser à me défendre. Ses mains sur mes épaules me surprirent et à ce moment, j'aurais eu le temps de réagir mais mon corps resta figé devant lui, et j'acceptai les coups qu'il m'administra sans broncher, grognant de douleur en sentant son genou s'enfoncer dans mon ventre, me coupant le souffle. Je tombai à terre devant lui après un coup aux jambes, fermant les yeux en attendant de recevoir le coup de grâce qui ne tarda pas à venir, me faisant tomber à terre. J'avais mérité chacun de ces coups et savais qu'il en aurait fallu bien plus pour que je me sente mieux.

Enervé contre moi-même plus que contre lui, je me relevai et sous le coup de la colère et de la frustration et lui décochai un crochet du droit qui fit mouche. Mes yeux tombèrent finalement sur son visage et il tomba presque au ralenti pour moi, sa tête tournée sur le côté sous la puissance du coup, sa lèvre en sang. Je me rendis compte de ce que j'avais fait et me maudis d'en être arrivé là. Comment je pouvais avoir poussé le vice jusqu'à là ?!

Ce n'est que lorsqu'il tomba au sol que je réalisai l'ampleur de ce que j'avais fait, les larmes roulant sur les joues de Soohyuk par ma faute. Quel frère j'étais pour le mettre dans des états pareils ? J'avais beau me répéter que ce n'était que pour son bien, en voyant les conséquences de mes gestes, je n'arrivais pas à croire mes propres mots. Le souffle coupé par la violence dont j'avais fait preuve, je me laissai tomber à côté de mon jumeau, levant une main hésitante vers lui, n'osant plus le toucher après ce que je lui avais fait. Il ne voulait sûrement plus que je l'approche après ça, et je comprenais, d'où mon hésitation.

"Ca va ?! Tu vas bien ?!"

La question était stupide, bien sûr, mais je ne pouvais m'empêcher de demander, comme tous ces crétins qui s'approchaient d'une personne en larmes et posaient cette question stupide et énervante.

"Soo .. ?"

Je restai fixé sur ses yeux embués de larmes, sur ses joues humides, sur sa lèvre ouverte, déglutissant bruyamment. Baissant finalement les yeux, ma main retombant, c'est d'une voix brisée que je reprenais la parole, dans un souffle à peine audible, la gorge serrée.

"Je suis désolé .. Pardonne-moi Soohyuk .."

Les sanglots étouffés de mon précieux jumeau me rappelaient à quel point j'avais agis comme une brute sans cœur avec lui en me trouvant des excuses. Rien ne devrait me pousser à être violent avec lui, rien.

"Je veux qu'on arrête.. Je peux plus faire ça !"

C'était un peu tard maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Oh Soo Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Métamorphose corporelle (fumigène)
Pseudo : Reset
Messages : 38
Date d'inscription : 15/09/2012
Double Compte : ~None~

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Dim 10 Mar - 23:32

Les mains toujours plaquées sur mon visage, mon frère s'agenouilla devant moi mais ne me toucha pas. Quelque part j'avais besoin de sentir un quelconque contact de sa part et en même temps je n'en voulais pas. Je n'étais pas fâché contre lui, j'avais simplement honte de moi. Je prenais si mal chacun de ses coups que j'en venais à me dire que tous les entraînements du monde n'allaient jamais réussir à changer ma nature profonde. J'étais un faible et j'allais le rester toute ma vie. Rien n'allait réussir à changer ça ! Les larmes continuèrent à ravager mes joues, gouttant au creux de mes mains qui étaient rouges et amochées par notre combat précédent. Mon nez coulait et ma voix tremblante résonnait dans un sanglot constant.

"Ca va ?! Tu vas bien ?!"
Hochant la tête presque instinctivement, je lui tournais le dos n'osant pas me montrer encore plus pitoyable que je ne l'étais déjà devant lui. J'aurais vraiment tout donné pour ne pas être Soo Hyuk à cet instant précis. Je n'en pouvais plus de savoir que je n'étais ni en mesure de me protéger tout seul et encore moins de le protéger lui. C'était tout ce que je voulais, le protéger comme il le faisait depuis des années pour moi. Il était si courageux et fort. Il l'était pour nous deux et c'était un fardeau dont je voulais le libérer et je n'arrivais pas à atteindre ce but que je m'étais fixé depuis notre arrivée dans les rangs de Katharsis. Frottant mon nez rageusement à l'aide de ma manche, je finissais par me tourner à nouveau vers lui alors que sentais son regard sur moi. Mes yeux étaient encore embués par les larmes et j'étais incapable de lever les yeux vers lui. Reniflant bruyamment, je mordillais ma lèvre pour éviter de me remettre à pleurer comme cet enfant stupide que j'étais.

"Soo .. ?"

La voix de mon frère était si faible tout à coup. Il devait s'en vouloir et cette simple pensée me tira une nouvelle larme qui roula silencieusement sur ma joue chaude et rougie par le coup que j'avais reçu.

"Je suis désolé .. Pardonne-moi Soohyuk .."

Sa voix semblait si emprunte de sentiment que mon cœur se serra dans ma poitrine, me tirant un nouveau sanglot étouffé par mes lèvres que je maintenais serrés l'une contre l'autre grâce à mes dents de devant. Il s'en voulait, j'en étais de plus en plus convaincu et me penchant légèrement en avant, je serrais mon cœur entre mes mains. Pourquoi je devais lui infliger ça ? A mon frère ? A la seule personne que j'aimais sur cette terre.. Je voulais devenir fort pour lui et tout ce que j'arrivais à faire c'était de le faire culpabiliser encore plus. Il était mal et c'était à cause de moi. Son propre petit frère qui n'était bon à rien.

« Pardon grand frère.. »


Lâchant cela en gardant les yeux rivés vers le seul, je continuais à épancher ma tristesse et mon dégoût de moi même .

"Je veux qu'on arrête.. Je peux plus faire ça !"

Relevant les yeux brusquement vers lui, je secouais la tête. Non on ne pouvait pas arrêter là. Ce n'était pas grand chose, juste quelques mauvais coups.. Je ne voulais pas arrêter. Je devais devenir plus fort.

« Non Min.. continue.. je veux être plus fort. Je veux pouvoir me défendre, nous défendre ! »

M'approchant de lui, je prenais son visage entre mes mains.

«Ne culpabilises pas.. je ne t'en veux pas. C'est ce que je t'ai demandé de faire et j'ai besoin de faire ça . Comprends moi, je ne veux plus dépendre de toi.. j'ai besoin de me sentir fort pour pouvoir te protéger à mon tour. J'en ai plus qu'assez d'être un faiblard qui pleurniche comme un enfant. Je veux pouvoir prendre ta place pour une fois.. Min.. s'il te plait, s'il te plait.. »

La fin de ma phrase résonna comme une plainte alors que les larmes coulaient à nouveau sur mes joues. Décidément, j'étais une vraie fontaine aujourd'hui. Glissant mes mains vers son tee shirt, je le serrais entre mes mains et baissais la tête pour pleurer à nouveau.

«Min.. je veux être quelqu'un d'autre. J'en ai assez d'être ce que je suis. »
Revenir en haut Aller en bas
Oh Min Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19
Pouvoir : Manipulation de la matière
Pseudo : korigaan
Messages : 53
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Mar 26 Mar - 20:24


Les sanglots de mon frère ne cessaient pas et chacune de ses larmes me fendait un peu plus le cœur, me rappelant que j'étais le seul responsable. Il était le seul qui comptait pour moi, le seul dont je me souciais, mon autre moitié. Je ne vivais que pour le protéger depuis des années et voilà que je venais de l'amocher comme jamais en m'inventant des excuses. Je savais au fond que ces entraînements étaient loin d'être inutiles, bien au contraire, ils ne pouvaient que faire du bien à mon Soohyuk. Le seul problème était la manière dont je m'y prenais : devoir lui infliger des coups comme ça et le voir souffrir, c'était me faire souffrir moi-même. D'un autre côté, aussi paradoxal que ça puisse paraître, je n'aurais laissé mon précieux jumeau entre les mains de personne d'autre, même si j'avais confiance en nos compagnons du clan omega depuis le temps. Celui en qui je n'avais pas confiance, c'était moi : j'étais imprévisible, ou plutôt un peu trop prévisible au contraire quand il s'agissait de mon frère, et j'aurais pu sauter à la gorge de n'importe lequel d'entre eux s'ils s'étaient attaqués à Soohyuk. Et pourtant, je m'étais moi-même jeté sur lui à répétition à l'instant. Qu'est-ce qui clochait chez moi ?

Je le vis hocher la tête à ma question, me faisant comprendre silencieusement que oui ça allait.Je me sentis plus coupable encore : les larmes roulaient toujours sur ses joues mais il essayait de cacher le ait que que chose n'allait pas. Il me tourna alors le dos, me brisant un peu plus le cœur. Je l'interprétais différemment de la raison première, croyant qu'il m'en voulait, qu'il avait compris que je n'étais pas digne d'être considéré comme son frère aîné. D'un geste rageur, je le vis lever un bras vers son visage caché pour essuyer ses joues sûrement et je me mordis la lèvre, déchiré entre l'envie de le prendre dans mes bras là tout de suite pour le réconforter et la raison qui me disait qu'il avait besoin d'espace pour respirer et se remettre. Ne le quittant pas des yeux, mon hésitation aurait été visible pour n'importe qui, levant une main vers le corps tremblant qui me tournait le dos à un moment, la rebaissant la seconde d'après. Il se retourna, me faisant face à nouveau sans pour autant croiser mon regard, renforçant cette idée qui s'était implantée dans ma tête comme quoi il ne voulait plus me voir. Il renifla et se mordilla la lèvre dans un tic que j'aurais trouvé des plus mignons si je n'avais pas été aussi abattu par ma propre stupidité. Pendant les jours à venir, à chaque fois que je lèverai les yeux vers le visage de Soohyuk, j'y verrai la marque de mon comportement irresponsable.

"Pardon grand-frère .."

Ma gorge se serra. De quoi s'excusait-il au juste ? Il n'avait aucune raison de me demander pardon, j'étais bien le seul qui avait quelque chose à se faire pardonner de nous deux. Le voir dans un état pareil me faisait déjà du mal, mais de savoir qu'il se sentait obligé de s'excuser ainsi, c'était trop pour moi. Il releva la tête vers moi brusquement après que je lui ai annoncé mon envie de mettre fin à tout ça. J'étais conscient qu'il ne serait jamais d'accord pour arrêter, et je savais qu'il avait raison mais tout de même, là, c'en était trop pour que j'en supporte plus. Il fallait au moins que j'apprenne à stopper mes attaques au tout dernier moment pour le préserver. C'était ça la clé : l'attaquer sans le blesser. Il allait falloir que je m'entraîne en solo pour réussir avant de pouvoir reprendre ceux avec mon jumeau. Pour moi, il était hors de question de reprendre ce combat tant que je n'aurais pas moi-même progressé et appris à me maîtriser un minimum. Sa petite voix encore fluette de tous ces sanglots se fit entendre une nouvelle fois.

"Non Min .. continue .. Je veux être plus fort. Je veux pouvoir me défendre, nous défendre!"

Je baissai les yeux à mon tour, incapable de soutenir son regard, reprenant la parole d'une voix brisée, décidé à convaincre le sang de mon sang d'abandonner l'idée.

"Je peux pas continuer comme ça .. Tu as vu l'état dans lequel tu es ? J'ai même pas utilisé mon pouvoir encore. Je .. Je ne te défends pas assez bien Soo, c'est ça que tu veux dire .. ?"

Et je me mordis l'intérieur de la joue dès la fin de ma question. De quel droit je me permettais de lui demander ça ? Le défendre ? Au contraire, j'avais passé l'après-midi à l'amocher encore et encore, à l'attaquer sans répit, sans relâche, sans cervelle. Quel con. Sa remarque me prit de cours sur un tout autre plan. Il voulait se défendre lui-même ? Il en avait marre de m'avoir sur le dos à chaque fois pour voir s'il allait bien, s'il n'avait rien ? C'était sûrement ça .. J'aurais dû m'en rendre compte tout seul. Après tout ce temps, il était normal que Soohyuk veuille se détacher de moi mais cette idée me faisait mal. Foutrement mal. Et pourtant, c'était tout ce que pouvait souhaiter tout bon grand frère non ? Visiblement, je n'en étais pas un. Je sentis alors ses mains sur mes joues et redressai inconsciemment la tête pour le regarder, ses yeux encore tout humides m'achevant un peu plus encore.

"Ne culpabilise pas .. je ne t'en veux pas. C'est ce que je t'ai demandé de faire et j'ai besoin de faire ça. Comprends-moi, je ne veux plus dépendre de toi .. j'ai besoin de me sentir fort pour pouvoir te protéger à mon tour. J'en ai plus qu'assez d'être un faiblard qui pleurniche comme un enfant. Je veux pouvoir prendre ta place pour une fois .. Min .. s'il te plait, s'il te plait .."

Il recommença à pleurer et je le regardai d'un air absolument désolé. Je ne m'étais pas rendu compte que c'était ce qu'il ressentait. Il souffrait visiblement et je ne pus m'empecher encore une fois de rejeter la faute sur moi. Si je ne l'avais pas couvé ainsi, si je ne l'avais pas étouffé ainsi, ça aurait pu se passer différemment et j'aurais peut-être pu éviter de le voir dans cet état-là aujourd'hui. Je me retrouvai pourtant face à cette demande venant de la seule et unique personne qui comptait pour moi, ses sanglots résonnant à mes oreilles, ses yeux désespérés braqués sur moi, ses mains agrippant mon t-shirt.

"Min .. Je veux être quelqu'un d'autre. J'en ai assez d'être ce que je suis."

.. Comment pouvais-je seulement espérer résister ? J'enroulai mes doigts autour de ses poignets doucement et l'attirai à moi pour passer mes bras autour de sa taille et le serrer contre moi, incapable de me retenir, ce besoin impérieux de le consoler, de lui accorder tout ce qu'il voulait pour tarir ses larmes plus fort que tout. Je fourrai mon nez au creux de son cou et inspirai longuement sans relâcher mon étreinte, bien au contraire. Je restai un instant comme ça, sans trop savoir si c'était à lui que ça faisait du bien, ou tout simplement à moi.

"D'accord .. On va continuer. Je te promets, je te promets. Plus aujourd'hui par contre, là, c'est trop pour moi. On fera ça sous mes conditions, je ne veux plus que tu sois blessé, c'est hors de question .. Pleure plus mon Soo, s'il te plaît. Je suis désolé .."

Je reculai mon visage quelque peu et relevai une main pour glisser mes doigts sur sa joue endolorie doucement, fronçant les sourcils. J'aurais dû me retenir au lieu de continuer à cogner comme un imbécile. Si c'était la volonté de mon frère, on allait continuer, comme je lui avais promis, mais ça ne se repasserait plus jamais comme cette après-midi là, je me le jurai. Je m'approchai et effleurai sa joue de mes lèvres avec mille précautions, essuyant ses larmes comme je le pouvais. C'était définitivement fini pour aujourd'hui, sans qu'il ne puisse me faire revenir sur ma décision. J'allais me faire pardonner ce soir et les jours à venir. Je me connaissais, je n'allais pas le lâcher d'une semelle, même si c'était sûrement ce qu'il tenait à éviter. Ce genre d'attitude protectrice de ma part était ce qu'il voulait éviter d'après ses dires mais c'était plus fort que moi, et là encore plus. J'allais m'occuper de lui jusqu'à ce qu'il guérisse entièrement, qu'il ne souffre plus, et j'allais commencer à m'entraîner de mon côté pour pouvoir gérer les entraînements que j'avais avec lui mieux que je l'avais fait aujourd'hui.

"Viens, on rentre .."

Revenir en haut Aller en bas
Oh Soo Hyuk
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Métamorphose corporelle (fumigène)
Pseudo : Reset
Messages : 38
Date d'inscription : 15/09/2012
Double Compte : ~None~

MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro' Dim 7 Avr - 9:43

"D'accord .. On va continuer. Je te promets, je te promets. Plus aujourd'hui par contre, là, c'est trop pour moi. On fera ça sous mes conditions, je ne veux plus que tu sois blessé, c'est hors de question .. Pleure plus mon Soo, s'il te plaît. Je suis désolé .."

Il me serra contre lui et les larmes qui roulaient déjà sur mes joues se multiplièrent. Mes doigts agrippèrent un peu plus son pull, tremblants de froid mais aussi d'émotion. Oui, j'étais celui qui était le plus chouineur des deux mais quand j'étais dans ses bras, j'avouais ne pas être capable de contenir toutes mes émotions. Je me sentais si fragile et si inutile mais important. Oui, il devait le savoir mais entre ses bras j'étais en sécurité et je sentais ô combien il m'aimait. Il se recula soudainement et leva mon visage pour me scruter sur toutes les coutures et je détournais les yeux mal à l'aise. Il devait s'en vouloir, je le sentais au fond de moi et mon jumeau ne pouvait rien me cacher. Je connaissais ses émotions par cœur. C'était comme si c'était les mienne. Il embrassa ma joue, l’effleurant comme si c'était la chose la plus fragile au monde et papillonnant des yeux je les fermais pour apprécier le contact de ses lèvres. Mon cœur se mis à bondir dans ma poitrine et d'autre larmes roulèrent sur mes joues. Je n'allais jamais arrêter de pleurer ?

"Viens, on rentre .."

Levant les yeux vers lui, je les baissais et mordant ma lèvre j'hochais la tête. Je n'avais pas trop le choix et je savais que si je forçais encore mon frère ça allait le rendre encore plus mal qu'il ne l'était déjà. Si vous saviez à quelle point sa culpabilité était palpable, j'en étais presque malade de ressentir ça. Ce n'était vraiment pas ce que j'avais voulu et maintenant je mêlais ma culpabilité à la sienne et ce trop plein d'émotion me fit grimacer.

« Oui tout ce que tu veux.. mais arrête de t'en vouloir je t'en prie. »

Levant les yeux vers lui, j'haussais les sourcils dans une expression de douleur tandis que de ma main je caressais sa joue avec précaution moi aussi. Il devait comprendre que les coups qu'il m'avait donné était douleur mais nécessaire. On n'avait rien sans rien et l'apprentissage du combat se faisait bien souvent avec autant de violence. Le monde dans lequel on vivait ne nous permettait pas d'éviter les coups et à un moment où un autre j'allais finir par être blessé alors autant que je m'habitue tout de suite à la douleur.

« Tu n'as rien à te reprocher Hyung.. Je vais bien et tout ce que tu as fais je te l'ai demandé.. Tu n'as pas mal agis, tu es le meilleur des grands frère n'en doute jamais mais tu sais que je ressens ce que tu ressens et ça me fait mal alors arrête. »

Esquissant un petit sourire, je grimaçais parce que ma joue endolorie me faisait mal mais ça ne m’empêchais pas de lui montrer que tout allait bien. Ce n'était que des égratignures, rien d’irréversible ni de cassé. C'était trois fois rien et les autres auraient bien ris s'ils nous avaient vu ainsi. Bon, les gens savaient bien à quel point j'étais faible mais heureusement pour moi j'étais une tête et donc je restais utile malgré tout. D'ailleurs j'avais encore deux trois programmes à fignoler en rentrant mais je devais m'occuper de mon frère avant tout. On allait passé la journée ensemble pour une fois et je comptais bien en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Show me how to be stronger bro'

Revenir en haut Aller en bas

Show me how to be stronger bro'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 48th Amusement Machine Show
» [Salon] Toulouse GAME SHOW 27-28 Novembre 2010.
» Montreux Miniatures Show 5 et 6 décembre 2009
» TV show king party sur Wii
» Micromania Games Show (nocturne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: AROUND THE CITY ✗ :: 
LE CAMP OMEGA
-