AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Memories ~ Insoo & Taejun ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Memories ~ Insoo & Taejun ~ Dim 3 Fév - 0:35

Citation :

Memories




Kang In Soo & Oh Taejun.

12 avril 2039, vers 16h






No matter what they say, I’ll fight for you
apache.


Dernière édition par Oh Taejun le Dim 3 Fév - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Memories ~ Insoo & Taejun ~ Dim 3 Fév - 0:36



Ce qui est bien, c’est que les Aegis sont tellement nombreux que les gardes qui patrouillent dans les rues ne cherchent pas tant que ça à chercher quelles personnes ne sont pas Aegis ou Lachesis. En gros, ils s’en foutent royalement… Enfin non, pas vraiment, mais c’est juste qu’ils ne peuvent pas arrêter tout le monde dans la rue pour vérifier que chacun a bien une puce électronique. Non, ça, ils ne le peuvent pas, les gens dans les rues sont bien trop nombreux. En plus de ça, très peu de soldats ont vraiment envie de passer leur journée à traquer les moindre intrus qui se faufilent dans les rues. Alors oui, il y a les soldats motivés qui vont accuser les trois quarts des personnes qu’ils croisent dans la rue d’être des Katharsis, mais aucune des personnes ne se révèlera en être un.

Surtout qu’il faut savoir que nous autres Katharsis, nous avons développé un sens aigu pour les éviter. Un peu comme des gens de radars, on les sens venir en fait. Enfin personnellement, je n’ai pas vraiment besoin de se don puisque généralement, mes parents me préviennent quand ils ne sont pas loin les gardes, et ça, c’est vraiment pratique quand on y pense, même pas besoin de se volatiliser sous leur nez, généralement, je disparais avant qu’ils arrivent. Mais en fait, le secret, c’est qu’il faut faire comme tout le monde. Agir comme si on était Aegis. C’est difficile à faire, surtout au début, on a toujours peur de se faire attraper. Du coup, comme on flippe comme pas possible, on fait n’importe quoi, on fuit à l’approche des gardes de façon pas du tout discrète, et ça, c’est surtout ce qu’il ne faut pas faire. Après, je comprends très bien qu’on puisse avoir ce genre de comportement quand on ne vient pas souvent en ville. Moi personnellement, j’y viens généralement au moins une fois par semaine, du coup, j’ai eu le temps de m’y faire et d’apprendre à me comporter correctement quand je suis dans les rues.

Bon, c’est pas tout mais il faudrait que je pense à rentrer au camp quand même, il est déjà seize heures et j’ai pas mal de chemin à faire quand je serais sorti de Seoul. Et il faut que j’en sorte déjà donc bon, ça serait cool que je m’active et que je bouge un peu mes fesses. Surtout que j’ai délivré le message pour lequel j’ai été envoyé ici donc je n’ai aucun besoin de rester ici. Mais en fait, quand j’y pense, je sais pourquoi je prends mon temps et que je passe dans les rues sans vraiment regarder où je vais. Oui, je sais d’où ça vient. C’est parce que Yeongmin me manque et que je n’ai pas envie de rentrer au camp et de me mettre au lit directement parce que de toute façon, il n’y a rien à manger donc comme ça. Mais ça ne sert à rien, je vais encore chercher le sommeil pendant de longues heures interminables. Il est loin de moi et il me manque, du coup, je n’arrive plus à fermer l’œil. Je me demande à chaque instant s’il ne lui ai rien arrivé. Ça fait dix jours. Dix jour qu’on s’est retrouvés tous les deux, dix jours que j’ai dormis dans ses bras. Dix jours que je lui ai dit qu’il était la personne la plus importante pour moi.

Et le savoir loin de moi me fait mal. J’ai déjà stressé dans ma vie pour les personnes que j’aime, mais jamais autant que ça. J’ai peur de le perdre à nouveau. Et je sais que je ne le supporterais pas. Je ne pourrais plus vivre en sachant qu’il n’est plus là. Il est devenu ma plus grande faiblesse. Si quelqu’un veut me détruire, c’est simple, il n’a qu’à faire du mal à Yeongmin pour m’achever. C’est donc complètement perdu dans mes pensées que je marche dans les rues de Seoul. Je vole une jolie pomme rouge sur un étale et je croque dedans sans grande conviction, j’esprit complètement ailleurs. Enfin, l’esprit tourné vers l’homme dont j’ai besoin. C’est pour cette raison que je ne regarde pas vraiment où je mets les pieds et que je rentre malencontreusement dans quelqu’un malgré le « attention ! » que ma mère vient de me lancer. Trop tard.

« Merde ! Désolé, je faisais pas gaffe où je… »


Je lève les yeux pour regarder la personne dans laquelle je viens de rentrer. Pourvu que ça ne soit pas un Lachesis, pourvu que ça ne soit pas un Lachesis, pourvu que…

« In Soo ?! »


Deux ans… Ça fait deux ans que je le chercher…



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Memories ~ Insoo & Taejun ~ Dim 10 Fév - 21:11


Dragueur moi ? Non, à peine… Oui je collectionne les conquêtes, oui je viens encore de me réveiller dans le lit d’une fille et de son ami plutôt beau gosse. Oui ça ne fait qu’une semaine qu’on sort ensemble et elle commence déjà me lasser. Oui je suis une enflure quand je m’y mets. Mais qu’est-ce que j’y peux, moi si, je n’arrive pas à me sortir celui que j’aime vraiment de la tête ? C’est ma faute si j’ai besoin de me sentir aimer pour oublier pendant quelques secondes que ceux dont j’ai besoin ne sont plus là et sont peut-être morts ? Dois-je me renfermé sur moi-même et pleuré sur mon sort ? Non, ce n’est pas mon genre, j’avance comme je l’ai toujours fait, ce n’est pas comme si j’avais jamais été quelqu’un de dragueur à la base. C’est décider, je vais lui dire que c’est fini entre nous dès ce soir. En plus, son fameux ami est amoureux d’elle, ça se voit comme le nez au milieu de la figure, dommage, il est pile mon type d’homme, à la fois protecteur et totalement soumis. J’ai passé un bon petit moment dans ses bras pour être franc. Mais bon, de toute façon ça n’aurait pas fonctionné j’aurais fini par me lasser comme toujours. Bref.

Je me lève donc et me douche avant de m’habiller, le mec me rejoint alors et m’avoue ce qu’il ressent pour ma copine, je sourie et lui dit que dès ce soir je lui dirais que c’est fini mais qu’il a intérêt à être aussi bon et adorable avec elle qu’il l’a été cette nuit. Je lui fais alors un bisou sur la joue le repoussant quand il veut me faire un smack. C’est bête je sais, mais je veux vraiment être amoureux pour donner mon premier baiser. Bref, on s’en fiche, je prends vite fait de quoi manger un peu et m’en vais faire un jogging jusqu’à chez moi, pour ensuite me doucher à nouveau, prendre mes écouteurs, mon baladeur, mon sac de cours et ensuite partir au lycée, un grand sourire aux lèvres, comme d’habitude en gros. Je suis tout en blanc aujourd’hui, je vais avoir encore des ‘on dirait un ange’ bandes de ploucs. Je ne suis pas un ange, loin de là.

Les cours commences, je m’ennuis un peu, mais je suis comme il faut, les études ça sert toujours. Arrive le repas de midi, ma copine arrive et me saute au cou, je la repousse doucement et lui explique avec la plus grande des franchises la situation. Elle se met à pleurer, je la console doucement jusqu’à qu’elle me sourit à nouveau et appelle son ami pour lui donner rendez-vous décidée à être heureuse avec lui sous mes conseils. Me voilà célibataire, pour combien de temps, ça je ne le sais pas. Je vois déjà un mec de ma classe commencer à s’avancer, depuis le début de l’année scolaire, on se lance pas mal de regard ça m’amuse beaucoup, il est juste l’opposé du type d’homme que j’aime. Il est beau, ça c’est sûr, mais question caractère c’est vraiment pas du tout ce que je recherche, trop sûr de lui, genre il s’aime trop. Du coup je lui souris et fait juste non de la tête avant de rire et de me lever pour aller en cours de danse.

Aujourd’hui, on doit voir une nouvelle chorégraphie, sur une nouvelle musique et ça, ça me motive un maximum. Notre prof est vraiment super en plus. Je vais donc commencer les étirements et je me rends compte que depuis ce matin, je me balade avec un pantalon bien transparent qui montre bien mon boxer CK. Je hausse alors les épaules, tant pis c’est trop tard maintenant et je n’ai rien pour me changer. En plus, le cours commence. Je me concentre donc sur celui-ci répétant directement les pas montrés petit à petit. Je ne suis pas callé sur la musique du coup, mais ce n’est pas grave, je connais déjà presque tous les pas du premier couplet, et ceux du refrain sont bien ancrés dans mon cerveau. J’ai un problème de souplesse sur un des mouvements par contre, pas grave, je m’entrainerais à fond ce soir, j’ai bien réussit à faire le grand écart en une soirée, pourquoi pas ce mouvement ?

Le cours se fini, je reçois un merci de mon ex et je vais faire des courses avant de rentré à mon appartement et de me prendre une autre douche rapide, pour ensuite sortir à nouveau et aller courir pour me trouver un coin calme où répété et m’entrainé à ce fameux pas de souplesse qui me pose un petit problème pour que ce soit nickel. J’ai aussi téléchargé la chanson, histoire de voir si j’y arrive bien ou non. Je suis totalement concentré sur ma danse, je laisse mes chaussures glissées sur le bitume quand quelqu’un me fonce dedans. Par chance, je ne tombe pas, mais je sors totalement de mes pensées et enlève mes écouteurs me retournant enfin pour voir… TaeJun. Sérieusement, TaeJun, mon meilleur ami, celui que ça fait deux ans que je chercher, celui dont j’avais perdu l’espoir de retrouvé vivant est là, devant moi. J’ai envie de pleuré de joie pour le coup, mais je suis un mec, je ne dois pas pleurer. Je le tire alors dans mes bras sans vraiment réfléchir plus. Il est là, il ne manque plus que TaeIl et ce sera parfait.


    « TaeJun… Mec, j’ai envie de dire putain chais même pas pourquoi tellement je suis heureux de te revoir ! Viens, on va chez moi, je t’offre un verre de jus de pomme ! »


Oui, c’était mon apéro préféré depuis gamin, le jus de pomme. Je ne sais pas trop si je dois agir comme ça, s’il voudra bien venir avec moi, je ne sais même pas si on a le droit d’être amis ou s’il veut toujours qu’on soit amis. Mais je m’en fou là, je suis trop heureux de le voir en vie devant moi, c’est comme un rêve qui devient réalité et franchement là, je n’arrive pas trop à le lâcher. Enfin, jusqu’à que je me rende compte que je pue la transpiration là, je le lâche enfin.

    « Pardon, tu vas puer la transpiration par ma faute… »


J’ai trop de choses à lui dire, trop de choses à lui demander, tout ce bouscule dans ma tête, je suis aussi content de n’avoir pas couru trop loin de mon appart pour trouver une grande vitre qui fait miroir. Je crois qu’en cet instant, rien ne pourrait me blesser, enfin, sauf si TaeJun me disait que TaeIl est mort…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Memories ~ Insoo & Taejun ~

Revenir en haut Aller en bas

Memories ~ Insoo & Taejun ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cherche code Bubble Memories svp?
» [Pale Memories] Premières Photos de ma nouvelle Miss P2
» [WII] Another Code: R - A Journey into Lost Memories
» ys : memories of celesta,le rpg sur psvita sort du japon
» [Estim] Kingdom hearts : chain of memories GBA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: SEOUL ✗ :: 
LA VILLE MOYENNE
 :: Avenue et rues
-