AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Jeu 17 Jan - 18:25

Citation :

Appearance is a lie




Baek Minjae & Oh Taejun.

21 mars 1949, vers 16h






No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Jeu 17 Jan - 18:27



Le vent s’engouffre dans mes vêtements et je resserre les pants de ma veste autour de moi. Je déteste l’hiver. Enfin non, ce n’est pas l’hiver que je déteste, c’est le froid. C’est vicieux le froid. Ça peut prendre n’importe quand, n’importe où. Ça vous agresse chaque parcelle de peau exposée au vent. Le froid blesse et il est synonyme de tristesse. Les histoires tristes se passent toujours, ou souvent, en hiver, cela donne un effet dramatique au vécu des personnages. Personnellement, on n’a pas besoin d’être en hiver pour que mon vécu soit dramatique. Quelle que soit la saison, il se trouve que je la vis mal. Remarquez, tout le monde vit mal à chacune des saisons dans ce pays, sauf peut-être le gouvernement, et encore. Donc je n’ai pas le droit de me plaindre, parce qu’il y en a qui vivent encore plus mal que moi. Surtout qu’au final, c’est juste le froid que je n’aime pas. Et la pluie, et le vent aussi. D’ailleurs, on est quel jour aujourd’hui ? –Le 21 mars mon chéri–. Ah ça explique tout !

Un sourire prend place sur mes lèvres. Le printemps, le printemps arrive. C’est pour ça qu’il y a du vent, c’est pour ça qu’il y a de la pluie qui tombe pratiquement en continue et c’est pour ça que la neige a fondu rendant le sol de cette petite forêt pratiquement impraticable. Pauvre de moi, je patauge depuis maintenant une demi-heure dans cette galère. Enfin, deux heures si on compte l’allée… Finalement, je dis que ma vie est pourrie pendant toutes les saisons, mais je suis content que les quelques bourgeons qui poussent à droite et à gauche me redonnent le sourire.

Cinq jours, ça faisait cinq jours que je n’avais pas pensé à quelque chose d’heureux. Cette rencontre dans le cimetière avec m’a complètement déboussolé. Jamais je n’aurais cru que les choses tourneraient aussi mal. Comment est-ce qu’on a pu en arriver là. Pour la première fois de toute ma vie, j’ai vu ma mère debout, en face de moi. Bon, bien sûr, elle n’était pas faite en chair et en os, et si j’avais le malheur de la toucher, des cloques se formaient à la surface de ma peau comme si j’avais été brûlé à l’acide. Junsoo ne contrôlait plu rien et quand j’ai vu mes parents, j’ai cru que j’allais devenir fou à mon tour. Une fois que tout s’est arrangé, j’ai pleuré pendant deux jours en continu, sans pouvoir m’arrêter. J’ai toujours eu l’image de ma mère en tête, mais la voir là, en face de moi, c’était complètement différent.

Je me sentais tellement mal que j’ai jeté une des photos de ma mère que je possède. J’en ai encore tout un tas donc ce n’est pas grave, mais sur le moment, ça m’a vraiment fait du bien. Je me sens un peu bête en y repensant, mais bon, c’est trop tard pour regretter maintenant. J’ai aussi refusé de lui parler pendant ces deux jours. Je me suis complètement coupé du monde. Depuis que j’ai envoyé les morts dans la tête de Junsoo et qu’il les a imaginé, cela les a tenu complètement hors de ma tête pendant un moment ce qui fait que j’ai beaucoup moins de mal à me couper d’eux.

Bref, après ces deux jours à pleurer sans vouloir voir personne, ni les vivants, ni les morts, j’ai passé une journée complète à errer dans le camp sans savoir quoi faire. C’est pour ça qu’aujourd’hui, Daehyun m’a demandé d’emmener un paquet au camp des Alpha. Je me doute bien que c’est plus pour me faire bouger et pour me faire penser à autre chose que pour une quelconque utilité mais bon, je n’ai rien dit parce qu’il a raison, j’ai besoin de me bouger et de changer les idées. J’espère qu’il a mis un mot avec le paquet parce qu’ils vont avoir du mal à comprendre à quoi ça sert chez les Alpha de leur apporter un paquet qui ne sert à rien justement.

Bref, il est presque 16h et il me reste encore au moins une heure de marche, voire plus si je continue à marcher à cette allure d’escargot. Je respire un bon coup puis je me remets en marche d’un pas plus rapide lorsque j’entends un bruit derrière moi. Le temps que je me retourne et mon poignard est déjà dans ma main. –Taejun ! Ne regarde pas !–. Trop tard.

« Maman… ? »



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Minjae
KATHARSIS ▲ ALPHA
avatar
Age : 20 ans.
Pouvoir : Métamorphose humaine.
Messages : 68
Date d'inscription : 29/04/2012
Double Compte : Nope.

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Dim 20 Jan - 2:22

J'avais décidé de m'éloigner du camp pour passer un peu de temps seul, comme j'avais l'habitude de le faire avant de rejoindre les Alpha. Je n'arrivais pas encore à me faire à tout ce monde autour de moi, ayant passé une grande partie de ma vie en solitaire, sans proches, sans amis, sans quelqu'un qui aurait été la raison pour laquelle je devais continuer, afin de pouvoir prendre soin de cette personne, la protéger. J'aurais aimé le faire pour Eunjung, ma sœur aînée, qui malheureusement n'était plus de ce monde. Je l'aurais fait pour ma belle-mère, qui m'avait élevé comme son propre fils, si seulement je savais ce qu'elle était devenue après que je me sois enfui. Parfois, je me demandais s'il serait possible de je retourne là d'où je venais, là où j'étais né. Je voulais savoir comment allaient mes voisins, s'ils menaient leur petite vie comme ils le faisaient auparavant. Je n'étais pas sûr de me souvenir du chemin de ma maison, que j'avais quittée neuf ans plus tôt. Busan avait largement eu le temps de changer en l'espace de neuf ans.

Le vent soufflait de plus en plus fort au fur et à mesure que la distance entre moi et le camp s'agrandissait. Je marchais lentement, prenant mon temps. A quoi bon se presser ? Je n'étais pas poursuivi ni ne poursuivais personne, alors autant profiter de ce calme qui n'était malheureusement pas constant. Les mains dans les poches de mon gilet, la moitié de mon visage enfouie dans mon énorme écharpe rouge, qui avait fait cinq fois le tour de mon cou tellement ce dernier était fin. Tellement, qu'une main masculine pourrait presque le saisir et sentir ses doigts se rejoindre de chaque côté, sans même avoir à serrer. La couleur rouge n'était certes pas très discrète, et je pouvais me faire repérer à n'importe quel instant, mais je m'en fichais. Le rouge était ma couleur préférée, et rien n'y personne ne pouvait m'empêcher de la porter, à moins qu'ils aient de (très) bons arguments. Oui, j'étais têtu, et alors ?

Je commençais à sentir de fines gouttes de pluie sur mon visage et passai une main dans mes cheveux blonds. Ça paraît probablement bizarre, mais j'aimais bien toucher mes cheveux quand ils étaient humides. Je ne savais même pas pourquoi, c'était comme ça, c'est tout. Bref, la main toujours sur ma tête, je baissai les yeux en sentant une texture sous mon pied qui ne semblait pas être la terre et les petites branches ornant le sentier que j'empruntais actuellement. Mon regard se posa sur ce qui avait l'air d'être une photo, mais la météo changeante de cette période de l'année avait fait qu'elle s'était retrouvée à moitié couverte de boue. Je m'accroupis pour saisir un bout du papier humidifié par la fonte de la neige et, du dos de la main, essuyai la boue qui m'empêchait de voir ce que l'image représentait. Ne lâchant pas la photo des yeux, je me relevai et l'observai de plus près. Le doux sourire d'une femme aux longues mèches brunes attira toute mon attention et je restai planté là à étudier les moindres traits de son visage. Elle était indéniablement belle, et, sans que je ne sache pourquoi, je me dis que ma sœur aurait pu l'être tout autant si elle n'avait pas perdu la vie dans cet incident que je détestais me rappeler. J'aurais tellement aimé la revoir, l'entendre appeler le prénom qu'elle m'avait donné. J'aurais aimé qu'elle soit toujours là pour prendre soin de moi, parce qu'au fond, ce que je ne cessais de chercher c'était de l'attention. L'attention que me porterait une personne à qui je tiens, dont je ne voudrais me séparer pour rien au monde. Mais j'avais passé tant de temps seul que je n'avais jamais eu l'occasion de m'attacher à qui que ce soit. Je n'avais même pas essayé, à vrai dire.

Perdu dans mes lugubres pensées, j'entendis à peine les bruits de pas non loin de là où je me trouvais. A quelques mètres de là, j'aperçus la tignasse brune de ce que je devinai être un jeune homme qui me tournait le dos. N'ayant aucunement envie de me battre en cet instant précis, je me dissimulai derrière le tronc d'un chêne et réfléchis à ce que j'allais pouvoir faire pour sortir de la sans avoir à dégainer mon arme. Une ampoule s'alluma brusquement au dessus de ma tête et j'examinai une nouvelle fois la photo que j'avais gardée à la main. Avec un peu de chance, l'inconnu avait pour principe de ne pas s'attaquer aux femmes, du moins, pas avec une arme. Combien de fois j'avais eu recours à cette technique pour m'en sortir... Et la plupart du temps il ''suffisait'' de les laisser assouvir leurs pulsions de frustrés avant qu'ils ne me laissent repartir. Parfois en y repensant je me dégoûtais, mais je finissais par me convaincre que c'était toujours mieux que de risquer la mort.

Fermant les yeux, je me concentrai en m'imaginant tout en détail ce à quoi je souhaitais ressembler, à savoir la femme sur la photo. La transformation serait plus rapide puisque j'avais déjà les traits principaux en tête grâce à cette dernière. Je sentis mon corps entier s'affiner et mes cheveux s'allonger pour s'arrêter une vingtaine de centimètres en-dessous des épaules. Ma pomme d'Adam disparut et mes vêtements se changèrent en un pantalon slim, un chemisier et une veste de couleurs sobres. J'avais décidé de garder mon écharpe rouge parce qu'il faisait tout de même assez froid, et je le ressentais encore plus avec ce nouveau corps. Et puis, je l'aimais trop pour l'abandonner le temps de me sortir d'ici. Je n'avais pas l'intention de faire face au jeune homme, sauf si celui-ci se rendait compte de ma présence. Et c'est ce qui arriva malgré mes efforts pour me faire aussi discret que possible. En voulant contourner l'arbre derrière lequel je me cachais, mon pied se prit dans une racine et je dus chanceler sur deux ou trois mètres avant de retrouver mon équilibre sans tomber. Ce fut suffisant pour révéler ma présence à l'autre, qui se retourna en un éclair pour me faire face.

« Maman... ? » fit-il en regardant dans ma direction, un poignard à la main.

Je clignai des yeux avant de me retourner, me demandant à qui il pouvait bien s'adresser, et, ne voyant personne, me rendis compte de ce qui était en train de se passer. Ce gars me prenait pour sa mère. Ce qui voulait dire que ça allait être difficile de procéder comme je le faisais dans les situations où j'utilisais cette stratégie pour m'en sortir sans trop de dégâts. Un frisson me parcourut alors que je réfléchissais à toute vitesse à ce que j'allais bien pouvoir faire pour ne pas me faire tuer sur le champ. Sans trop d'espoir, j'avançai de quelques pas vers mon interlocuteur et lui souris doucement. Qu'est-ce que je dis ? Qu'est-ce qu'une mère dirait à son fils en le croisant dans une forêt ? Hein ? Je me giflai mentalement et choisis de ne pas partir dans les trucs dramatiques au risque de me faire démasquer en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire.

« Qu'est-ce que tu fais ici ? » demandai-je calmement avant de désigner la photo dans ma main. « Je viens de trouver cette photo... Elle est à toi, non ? »

Personnellement, je ne me trouvais pas très crédible, mais qui sait... La chance serait peut-être de mon côté aujourd'hui et il ne verrait que du feu à cette supercherie...
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Dim 20 Jan - 12:25



Bon, là j’ai froid et je n’ai qu’une envie de rentrer, malheureusement pour moi, le temps a décidé qu’il en serait autrement. C’est-à-dire qu’il fait tout pour me casser les pieds. C’est quoi ce vent insupportable qui fait qu’on est obligé d’avancer à moitié courbé si on veut pas tout se prendre en pleine figure ? Et puis comme si ça ne suffisait pas, il pleut. Oh, il ne pleut pas fort non, mais je connais ce genre de pluie, il ne pleut pas fort au début et puis à force, il pleut de plus en plus fort. Et encore, je sais que j’ai de la chance parce qu’on est dans la forêt, je vent doit être plus insupportable à l’extérieur. Bon, au moins, je ne suis pas trempé encore, mais ça pourrait venir. Plus vite que je ne pourrais le penser j’imagine. Oui, surtout si je reste planté là, à observer les bourgeons sur une pauvre branche d’un arbuste.

Je pousse un profond soupir et je me remets en route. C’est bizarre à dire, mais on dirait que je suis déjà fatigué de la vie. Bon, ce n’est pas bien compliqué à comprendre vu le monde dans lequel on évolue, mais quand même, être au point de se demander si on va apprécier la saison suivante, n’est-ce pas un comportement de personne âgée ? Enfin moi je dis ça, je ne dis rien après. –Taejun, arrêtes d’être pessimiste comme ça, regarde, il y en a qui ont moins de chance que toi et qui vivent dans le bonheur factice de la ville–. –Je sais maman, je sais…–. Oui je le sais, c’est ça le pire, je passe mon temps à me plaindre, à râler, alors que je sais très bien qu’il y a des personnes bien plus malheureuses que moi dans ce pays. Surtout que moi, j’ai la chance de pouvoir continuer à parler à mes parents. J’entends un rire dans ma tête. Le premier homme que j’ai tué. –Oh c’est bon vous hein !–. Il trouve ça pathétique ma façon de penser, mais vous savez quoi, je n’en n’ai rien à faire de ce qu’il pense, et le pire, c’est qu’il le sait. Habituellement, je l’évite et je l’ignore, mais là, j’avais envie de l’envoyer balader. Surement encore un des contre coups de ma rencontre avec Junsoo. Faudrait vraiment que j’arrête de pense à cet après-midi moi, ça me bouffe toute mon énergie.

Et toute mon attention aussi apparemment. Oui, je me retourne à une vitesse élevée pour faire face à mon « adversaire » que je n’ai pas entendu arriver. Si seulement je faisais plus attention. Mais non, en ce moment je suis vraiment tête en l’air. Encore heureux, j’ai livré ce que m’a demandé d’emmener Daehyun, donc c’est bon. Même si ça n’était sûrement pas un truc important mais bon, ce n’est pas grave. Lorsque je vois la personne en face de moi, je me glace sur place. Pourquoi ? Pourquoi ça recommence encore ? Je ne me suis pas remis de la dernière fois déjà, et en même pas un mois d’intervalle, je croise à nouveau ma « mère ». –Vas y Taejun, il ne te fera pas de mal, il ne voulait même pas que tu le remarque en fait, il voulait juste être tranquille–. Aux paroles de mon père, sans hésiter plus de quelques secondes, je vais prendre ma « mère » dans mes bras. J’ai été tellement frustré de ne pas pouvoir la toucher sous sa dernière apparition que ça me fait un bien fou et que je ne peux retenir quelques larmes de bonheur. Le pauvre, il ne va rien comprendre à ce qu’il se passe. Je récupère la photo qu’il tient dans la main et je la regarde quelques instants. Je lève ensuite vers le visage que cette personne s’est créée. C’est vraiment le portrait craché de ma mère. Oh mon dieu. J’essuie mes joues d’un revers de main puis je le regarde.

« Métamorphose humain je suppose ? C’est cool comme pouvoir. Et je dois dire que tu as très bien réussit à rendre l’émotion que dégage la photo… »


Mes parents n’ont pas peur pour moi donc je ne m’inquiète pas. C’est bizarre, il a l’air trop pur comme garçon, mis à part les voix habituelles qu’il y a dans ma tête, j’en entends très peu qui viennent de lui. C’est la première fois que ça m’arrive.

« Dis, tu voudrais pas récupérer ton apparence normale parce que là, je risque de t’embarquer avec moi pour l’éternité sinon… »


Je lui souris et je recule un peu avant de refaire glisser mon poignard dans mon fourreau de poignet. Je n’ai rien à craindre de lui apparemment, autant ne pas lui faire peur, je n’ai pas envie qu’il se sente menacé. Mais je ne peux pas le laisser garder cette forme, je ne veux pas garder l’illusion que je pourrais avoir ma mère en chair et en os à mes côtés. Surtout que ça serait seulement son apparence, pas sa personnalité.



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.


Dernière édition par Oh Taejun le Dim 20 Jan - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baek Minjae
KATHARSIS ▲ ALPHA
avatar
Age : 20 ans.
Pouvoir : Métamorphose humaine.
Messages : 68
Date d'inscription : 29/04/2012
Double Compte : Nope.

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Dim 20 Jan - 14:00

À peine avais-je fini ma phrase que mon vis-à-vis se précipita presque sur moi pour me prendre dans ses bras. Si je m'y attendais... Ça devait faire un moment qu'il n'avait pas vu sa mère pour agir de la sorte en me voyant. Son étreinte était chaude malgré le temps qui se faisait de plus en plus froid avec la pluie qui prenait de la force à chaque minute qui passait. J'hésitai quelques instants avant de placer mes mains dans son dos, lui passant à mon tour un peu de ma chaleur. Malgré le poignard dans sa main, il ne semblait pas avoir de mauvaise intention, mais je préférais me méfier, au cas où. Je me méfiais toujours de tout, même quand il était presque évident qu'il n'y avait aucun risque. En y réfléchissant, si sa mère était véritablement en vie, cela voudrait dire qu'il était plus âgé que moi et n'avait donc aucun pouvoir... Mais elle pouvait tout aussi bien ne plus faire partie du monde des vivants ; je ne voulais pas faire de conclusions hâtives, ce qui était en fait l'un de mes plus gros défauts.
Lorsqu'il se sépara de moi, je vis des traces de larmes sur ses joues, et je me dis que ma deuxième idée s'était probablement avérée juste. Mais là encore, je ne pouvais être sûr de rien. En reprenant la photo que je tenais, le jeune homme l'observa pendant un moment avant de me regarder de nouveau, scrutant les traits du visage de ce qui était censé être sa mère. Il était beau, tout comme cette dernière. Bien que la ressemblance soit assez faible, il y avait quelque chose dans son regard qui rappellait celui de sa mère, une certaine douceur bien que dissimulée. Mais ce n'était peut-être qu'une impression. Je le voyais pour la première fois, je ne le connaissais pas, donc je ne pouvais pas me permettre de faire des hypothèses qui pouvaient se montrer vraies tout autant que fausses.

« Métamorphose humaine je suppose ? C’est cool comme pouvoir. Et je dois dire que tu as très bien réussi à rendre l’émotion que dégage la photo… »

Bon, ben... Apparemment, la chance n'était pas de mon côté comme je l'espérais, puisque je m'étais fait démasquer à peine quelques minutes après notre rencontre. Qu'est-ce que j'étais censé faire du coup ? C'était l'une des rares fois où quelqu'un se rendait compte que mon apparence n'était justement qu'une apparence, qui n'était pas la mienne. Et faute de pouvoir m'enfuir, je n'avais eu d'autre choix que de tuer la personne, car cette dernière n'aurait pas hésité à en faire de même. Je n'aimais pas tuer, je ne le faisais qu'en dernier recours, si ma vie était sérieusement menacée et que je n'avais pas d'autre choix. Mon père était la seule personne pour laquelle je n'avais éprouvé aucun remords après l'avoir poignardé un nombre incalculable de fois, comme si j'avais été possédé. Par sa faute, j'avais perdu ma sœur, que j'aimais plus que tout au monde. Par sa faute, j'avais peur de faire confiance aux gens, parce qu'en fin de compte ils pouvaient me trahir et me décevoir tout comme lui l'avait fait.
Je restai planté là, de nouveau perdu dans mes pensées, serrant les poings en repensant à mon passé que je m'efforçais d'oublier mais dont les souvenirs finissaient toujours par me rattraper.

« Dis, tu voudrais pas récupérer ton apparence normale parce que là, je risque de t’embarquer avec moi pour l’éternité sinon… » dit-il avant de sourire et faire un pas en arrière.

Il savait que je n'étais qu'une réplique de sa mère, et pourtant, je le vis ranger son poignard. Je m'étais attendu à ce qu'il saute sur moi dans l'intention de me trancher la gorge pour avoir osé prendre l'apparence de sa mère, mais il n'en fit rien. Légèrement décontenancé, je plongeai mon regard dans le sien, essayant de deviner s'il était sérieux et s'il n'allait pas m'attaquer par surprise quand j'aurai baissé ma garde. Étrangement, je me sentis d'une certaine façon envoûté par ses paroles. Pour l'éternité, dit-il... Je reculai à mon tour en fermant lentement les yeux. En quelques secondes, je repris ma véritable apparence et me passai une fois de plus la main dans les cheveux. Ce devait être une manie.
Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je le contemplai de haut en bas. Il me dépassait de quelques centimètres, et, malgré sa constitution plutôt mince, il semblait assez fort pour me tenir tête dans un combat. Je préférai de pas tenter le diable et m'avançai de nouveau vers lui.

« Si c'est pour me sentir moins seul, je veux bien que tu m'embarques, » répliquai-je sans trop réfléchir, avant d'ajouter en me mordant la lèvre. « Tu... n'as pas l'intention d'essayer de me tuer ? Je comprendrais si tu étais en colère parce que j'ai pris l'apparence de ta mère. »

Je faisais de mon mieux pour paraître décontracté, ce que je n'avais généralement aucune difficulté à faire. Seulement cette fois, l'envie de combattre qui que ce soit n'était pas présente avec tous ces souvenirs qui remontaient à la surface malgré moi.
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Dim 20 Jan - 19:00



Je lui saute limite dans les bras. Là, je vous avouerais que je ne comprends pas tellement mon comportement. Enfin si, je le comprends en fait. La dernière fois que j’ai vu ma mère dans une constitution similaire, je n’ai pas pu la prendre dans mes bras. Enfin, disons que j’aurais pu si j’avais été maso, mais ce n’est pas vraiment le cas, ou peut-être que si vu le « métier » que j’exerce. Enfin, la dernière fois, c’était au risque de me retrouver avec des cloques sur une bonne partie du corps donc j’ai préféré éviter. Enfin là, je ne comprends pas non plus comment le jeune homme qui a pris l’apparence de ma mère n’a pas peur quand je me précipite sur lui pour l’enlacer. Je veux dire, j’ai encore mon poignard dans la main et j’aurais pu avoir de mauvaises intentions, mais non, il ne bouge pas. Le seul geste qu’il se permet, c’est de me prendre dans ses bras à son tour. C’est d’ailleurs ça qui me fait pleurer je crois. –Il est vraiment doué ce jeune homme en métamorphose, c’est vrai que j’étais plutôt jolie quand…–. –Maman !–. C’est incroyable ça ! Il pourrait m’arriver n’importe quoi et elle, elle est en train de s’admirer. Enfin, elle admire son corps on va dire.

Bref, le pauvre, je crois que je l’ai un peu choqué en lui montrant que je savais en quoi consistait son pouvoir. Bon alors déjà, outre le fait que mes parents se trompent rarement sur les pouvoirs des personnes que je croise, j’aurais pu deviner tout seul cette fois-ci. Bah oui, passer la surprise, je me suis bien rendu compte que ce n’était pas ma mère et que donc, ça ne pouvait être dû qu’à une métamorphose humaine. C’est vachement cool comme pouvoir, je vous assure, c’est un moyen de passer inaperçu. Et je peux vous dire que vu ce en quoi consiste ma vie, ça me serait bien utile de pouvoir changer de forme à volonté. Enfin bon, je ne vais pas cracher sur mon pouvoir, j’ai quand même la chance de pouvoir parler avec mes parents quand je le souhaite, ce qui n’est pas négligeable quand on vit dans notre monde. Bon, sauf si on détestait ses parents bien sûr.

Si le fait que je lui dise que je pourrais l’embarquer pour l’éternité s’il garde l’apparence de ma mère sort spontanément, ce n’est rien comparé à sa réplique. Je laisse échapper un rire tout à fait sincère en l’entendant d’ailleurs. Bon bah cette rencontre aura au moins pour effet de me remonter le moral. Et puis vu qu’il vient de reprendre ce que je suppose être sa forme normale (on ne sait jamais, s’en est peut-être une factice), je peux aisément constater que ce jeune homme est pas mal. Ouais, il est vraiment pas mal, légèrement plus petit que moi, mais il est plutôt mignon. Bref, ce n’est pas vraiment le sujet là… N’empêche qu’il a l’air super gêné par ses propres paroles et ça me fait rire à nouveau. Il a vraiment l’air très jeune, mais je ne sais pas s’il l’est plus que moi. Bref.

« Ne t’inquiète pas, je n’ai aucune intention de te tuer. Et puis tu m’as remonté le moral, et c’est ce dont j’avais besoin en ce moment, je t’en remercie d’ailleurs… »


Je recule légèrement avant de m’adosser à un arbre. Mon épée courte me rentre légèrement dans le dos mais je préfère ne pas la retirer, on ne sait jamais. Franchement, je doute qu’il me fasse du mal, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces bois sont beaucoup moins vides qu’ils en ont l’air. Et je n’ai pas envie de devoir me battre avec seulement un poignard si on venait à être attaqués.

« T’es un Delta pour te sentir seul comme ça ? Si oui, pourquoi tu ne rejoins pas un camp ? »


C’est vrai ça, les camps Katharsis accueille généralement tout Katharsis Delta… Enfin, il fait comme il veut après tout, c’est son choix, moi je n’ai vraiment rien à dire là-dessus. Personnellement, si j’ai rejoint les Omega, c’est parce qu’en groupe, on a plus de chance de vaincre le gouvernement que seul. Et puis c’est quand même plus sympa d’être en groupe. Soudain une voix retentie extrêmement fort dans ma tête. –Tue-le !–. Le ferme mon esprit tellement vite que j’ai l’impression de claquer une porte à l’intérieur même de mon crâne. Je pousse un gémissement de douleur et je m’accroupis en prenant ma tête dans mes mains.

« Aïe… Il est vachement violent ton père dis donc… »


Je le regarde d’un œil vitreux sans trop savoir comment il va réagir à ma réplique.



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Minjae
KATHARSIS ▲ ALPHA
avatar
Age : 20 ans.
Pouvoir : Métamorphose humaine.
Messages : 68
Date d'inscription : 29/04/2012
Double Compte : Nope.

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Lun 21 Jan - 2:44

Il rit à l'entente de ma première phrase. Je me demandais ce qu'il y avait de drôle. Pour être tout à fait honnête, j'étais à moitié sérieux en disant ça. Si j'avais quelqu'un à mes côtés, un ami ou quelque chose de semblable, tout serait beaucoup plus simple. Du moins, ce n'était que mon avis. Mais bon, on venait juste de se rencontrer, donc en fin de compte je pouvais comprendre qu'une réponse pareille le fasse rire.

« Ne t’inquiète pas, je n’ai aucune intention de te tuer. Et puis tu m’as remonté le moral, et c’est ce dont j’avais besoin en ce moment, je t’en remercie d’ailleurs… »

Alors là, j'étais complètement perdu. J'avais essayé de le tromper en me transformant en sa mère, et lui il me remerciait en me disant que je lui avais remonté le moral. Je le fixai sans même prendre la peine de cacher mon étonnement. Mes yeux écarquillés parlaient d'eux-mêmes. C'était la première fois que je tombais sur quelqu'un qui me déroutait de cette façon. J'eus la sensation qu'il avait une personnalité hors du commun, ce qui éveilla ma curiosité sans pour autant que je me permette de poser les questions qui s'apprêtaient à s'accumuler dans ma tête.
Mon interlocuteur alla s'adosser à un arbre alors que je ne le lâchais pas des yeux, surveillant le moindre de ses gestes. Cette fois, ce n'était pas par méfiance, mais parce qu'il m'intriguait, et je me disais que, peut-être, je pourrais en apprendre plus en observant la façon dont il se comportait. Je m'assurai discrètement de la présence de mon tanto à la ceinture de mon pantalon. J'avais déjà croisé un ennemi dans cette forêt contre qui je n'avais eu d'autre choix que de me battre, et je m'en sortais mieux avec une arme qu'à mains nues, surtout sous ma véritable apparence. Je n'étais pas aussi frêle que je pouvais le paraître, mais je n'avais pas non plus fréquenté la salle de sport de Schwarzenegger, donc si je ne me transformais pas en homme aux muscles proéminents j'avais peu de chances de gagner lors d'un face à face avec un adversaire plus fort que moi. J'étais certes plutôt agile et évitais les coups sans trop de difficulté, mais je ne pouvais pas faire qu'esquiver, je devais également me défendre, et la défense était la chose en laquelle j'excellais le moins. Bref.

« T’es un Delta pour te sentir seul comme ça ? Si oui, pourquoi tu ne rejoins pas un camp ? » demanda-t-il.

Je réfléchis quelques secondes avant de lui répondre.

« Je suis un Alpha. Enfin... depuis environ un mois. J'ai été Delta pendant un certain temps donc je suppose que la solitude me rattrape même si je suis désormais entouré d'alliés. C'est pratique parce que c'est moins risqué que de se battre seul. Mais sinon, je ne suis pas vraiment proche d'eux, et c'est sûrement pour ça que je me sens seul. »

Je n'avais pas l'habitude de parler aussi longtemps sans m'arrêter, ce qui m'amena à me demander si l'autre avait compris quelque chose à ce que je venais de raconter, parce que personnellement, je m'étais trouvé assez paumé dans mes propres propos. Je me souvenais à peine de ce que j'avais dit quelques secondes plus tôt.
Brusquement, je vis le visage du jeune homme se crisper avant qu'il ne laisse échapper un gémissement et s'accroupisse au sol. Mon corps bougea de son propre gré et je me précipitai pour m'accroupir à mon tour près de lui alors qu'il tenait sa tête entre ses mains.

« Eh, ça va ? Qu'est-ce qu'il se passe ? » fis-je sur un ton légèrement inquiet.

Levant les yeux vers moi, il prononça des mots que je n'aurais jamais cru entendre sortir de la bouche d'un inconnu.

« Aïe… Il est vachement violent ton père dis donc… »

Cela me prit tellement au dépourvu que je me laissai carrément retomber sur les fesses et le regardai d'un air presque ahuri. Avais-je bien entendu ? Venait-il vraiment de mentionner mon père ? Je fis à peine attention au fait que je bégayais en lui parlant.

« Quoi ? Mon père ? Que... Qu'est-ce que tu racontes ? » Je passai nerveusement ma main dans mes cheveux tout en tentant de comprendre ce qui était en train d'arriver. « Tu connais mon père ? Mais c'est pas... C'est pas possible. Il est... Il est... »

Le mot resta bloqué au fond de ma gorge. J'ignorais pourquoi j'étais incapable de le prononcer. Je penchai la tête sur le côté tout en dévisageant mon vis-à-vis, complètement déconcerté par ce qu'il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Lun 21 Jan - 14:37



Le pauvre, c’est trop marrant, on dirait que je ne fais rien de ce qu’il s’attend à ce que je fasse. Bon, en même temps, normal, je ne le connais pas et je le prends dans mes bras, ça a de quoi surprendre. Bon, il n’a qu’à pas prendre l’apparence de ma mère aussi, je ne me jetterais pas sur lui comme ça. Bon, c’est vrai aussi que j’aurais pu lui faire du mal pour avoir osé prendre l’apparence de celle qui m’a donné la vie, mais comme il m’a remonté le moral et que j’en avais vraiment besoin, bah je lui en suis plus reconnaissant que je ne lui en veux. Enfin, s’il n’y avait que le câlin encore, ça passerait, mais je lui sors comme ça que je ne veux pas le tuer alors qu’il s’attendait visiblement à ce que ce soit le cas. Il a l’air d’avoir souffert dans sa vie, et pourtant, son visage reste celui d’un bébé. Il faudra que je pense à lui demander son âge… Enfin bref, j’écoute ce qu’il me dit avec attention. Je comprends très bien sa façon de voir.

« Je vois, c’est difficile de vivre entouré au début, mais tu vas t’y faire, crois-moi. Ca a ses avantages et puis c’est sûr que tu risques moins de choses en faisant parti d’un camp. Bon après, il faut éviter de se balader comme nous, tous seuls… Mais bon, personnellement, je n’ai pas trop le choix. »


Je ne me plains pas le moins du monde, je suis heureux de faire ce que je fais. Tout ce que je lui ai dit est vrai, on finit par s’habituer et puis la vie en communauté, c’est cool. Bon, à côté, j’ai besoin d’être souvent seul, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de faire ce travail de messager, parce que ça me permet de me retrouver seul, sans un nid d’abeilles autour de moi. Si j’ai besoin de solitude par moment, c’est parce que quand je suis entouré de personnes, j’ai tendance à pouvoir moins retenir les morts qui sont dans mon esprit parce qu’il n’y a pas seulement les personnes qui étaient proches de moi et celles que j’ai tué qui sont au premier plan, mais également celle des personnes qui m’entoure. Donc pour me ressourcer, je pars. Ça serait quand même bête que je balance tout ce beau monde dans la tête d’un de mes camarades. Je ne sais pas s’il comprendrait.

Soudain, je sens un mort se manifester avec une violence inouïe à l’intérieur de ma tête et cela me fais mal à la tête et me fait m’accroupir. Je sais, je ne devrais peut-être pas sortir ça aussi directement que je le fais, mais les mots se sont échappés de ma bouche avant que j’ai pu les retenir, je n’y suis pour rien. Enfin, visiblement, cela choque mon vis-a-vis qui tombe en arrière. C’est pas malin ça, il va être dégueulasse avec la pluie qui tombe. Du coup, je me remets tant bien que mal sur mes jambes. Je m’assure de ma stabilité et je lui tends ma main gauche pour l’aider à se relever. Pas que je n’ai pas confiance mais j’aimerais autant garder ma main avec laquelle je me bats le mieux, libre.

« Oui c’est vrai, il est mort, c’est justement pour ça que je l’entends d’ailleurs… »


Je fronce les sourcils en me frottant la tête. Bah dis donc, comment il a fait pour que je ne l’entende pas le temps que j’étais si près du jeune homme et qu’il débarque comme ça en me hurlant à l’intérieur du crâne. Je sens une migraine pointer le bout de son nez et je me masse les tempes dans l’espoir de la faire partir avant qu’elle n’arrive.

« Tu lui a fait quoi exactement pour qu’il te haïsse à ce point, il m’a quand même demandé de te tuer, ce n’est pas rien… Comment tu t’appelles déjà ? Ça serait plus pratique pour discuter du fait que ton père vient de me maltraiter l’esprit là… »


Je tente une approche humoristique parce qu’il faut bien que je me rattrape vu comment je lui ai parlé de son père et que ça a eu l’air de bien le perturber.



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Minjae
KATHARSIS ▲ ALPHA
avatar
Age : 20 ans.
Pouvoir : Métamorphose humaine.
Messages : 68
Date d'inscription : 29/04/2012
Double Compte : Nope.

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Jeu 31 Jan - 2:04

En l'entendant parler de mon père, je fus plus que surpris. A part ma belle-mère et moi, personne n'était censé savoir quoi que ce soit sur ma famille. Alors comment lui, un parfait inconnu, pouvait-il mentionner mon paternel ainsi ? Avait-il le pouvoir de voir les souvenirs des gens, ou quelque chose dans le genre ? Encore sous le choc, je le regardai, bouche bée, se relever difficilement avant de me tendre une main. Je fixai celle-ci sans vraiment comprendre à quoi elle servait. Au bout de quelques secondes la raison me regagna, et, après avoir frotté mes mains contre mon pantalon – pour me débarrasser de la boue qui s'était installée dessus après que je me sois laisser tomber en arrière comme un imbécile – , je saisis enfin sa main, et me remis à mon tour sur pieds.

« Oui c’est vrai, il est mort, c’est justement pour ça que je l’entends d’ailleurs… »

C'est quoi ça ? Il parle avec les morts ? Drôle de pouvoir. A quoi lui servait-il ? Personnellement, je trouvais assez stressante l'idée d'être en présence constante d'esprits, sans parler de les entendre en plus de cela ! Comment avait-il fait pour ne pas devenir fou ?

« Tu lui a fait quoi exactement pour qu’il te haïsse à ce point, il m’a quand même demandé de te tuer, ce n’est pas rien… Comment tu t’appelles déjà ? Ça serait plus pratique pour discuter du fait que ton père vient de me maltraiter l’esprit là… »

J'ignorais s'il avait essayé de détendre l'atmosphère suite à sa déclaration, mais en tout cas cela n'eut pas grand effet sur moi. Je ne revenais toujours pas de ce qu'il avait dit plus tôt. L'air encore complètement perdu, je le regardai droit dans les yeux, tentant à la fois d'assimiler tout ce que le jeune homme venait de dire, et de garder une expression neutre. Cependant, cette dernière chose était quasiment impossible à accomplir. Mon...père, la dernière personne à qui je voulais penser et dont je voulais entendre parler, venait, apparemment, de demander à mon vis-à-vis de me tuer. Un rictus étira mes lèvres tandis que je posai doucement mes mains sur les épaules de l'autre.

« Et bien tu lui diras d'aller se faire foutre, à cet enfoiré. » susurrai-je avant de répondre prudemment à sa question. « Je m'appelle Baek Minjae, et... »

Ce que je ne souhaitais pas voir arriver arriva. Le visage souriant de ma sœur s'imposa dans ma tête sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit. Je perdis conscience du monde extérieur et focalisai toute mon attention sur cette image. J'avais passé tant de temps à m'efforcer de ne pas ressasser le passé, mais avec cette nouvelle rencontre, j'eus l'impression de tout me prendre en pleine face, sans pouvoir me protéger d'une quelconque manière. Lentement, l'expression d'Eunjung commença à changer. Elle perdit d'abord son sourire, avant que ses traits ne se tordent par la douleur. Comme si ça ne suffisait pas, je revis la chambre dans laquelle toute l'horreur s'était déroulée. Je revis le corps de mon père par terre, inerte, de profondes entailles sur une grande partie de son corps. Juste à côté, je me vis moi-même, dans un état indescriptible. Je pleurais en serrant ma défunte sœur dans mes bras, tandis que le sang continuait de s'écouler lentement par la plaie visible sur son cou fin et pâle. Puis l'air épouvanté de ma belle-mère. J'avais été dévasté par cet évènement. Il m'avait fallu des années pour pouvoir sourire de nouveau. J'y étais parvenu en me persuadant que ma sœur n'aimerait pas me voir ainsi. J'avais aussi essayé de me persuader qu'elle ne m'en voulait pas, qu'elle comprenait que c'était un accident, que ce n'était pas mon intention. Mais je savais que même si c'était le cas, moi, je ne pourrais jamais me le pardonner. Et c'est pour éviter de sombrer une nouvelle fois que j'essayais d'oublier.
D'un rapide revers de la main, j'essuyai une larme dévalant ma joue sans ma permission, et détournai les yeux pour fixer un point derrière mon interlocuteur. Voilà que je me mettais à pleurer devant un inconnu. Ça va pas le faire, là. Ma main droite reposant toujours sur son épaule, je me raclai brièvement la gorge avant de reprendre la parole.

« Je doute que ce qu'il s'est passé entre cet homme et moi te concerne. » J'hésitai avant d'ajouter « Mais si tu es si curieux, il se fera sûrement une joie de te renseigner. Tu t'appelles comment, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~ Jeu 31 Jan - 11:27



Pour qu’il tombe à la renverse de cette façon, c’est vraiment que ce que je viens de lui dire le perturbe. En même temps, je peux aisément comprendre. Bah oui, vu la façon dont je lui ai sorti que son père était violent, c’est normal que ça le perturbe. Et encore, ça ne l’aurait peut-être pas perturbé si je l’avais connu, mais non, même pas. Je ne l’ai jamais vu de ma vie son père et je ne risque pas de le rencontrer dans sa mort. Enfin si, on peut dire que je le rencontre là vu que je peux engager une conversation avec lui et que je peux voir à quoi il ressemble. Mais bon, d’un autre côté, je n’ai vraiment pas envie de faire sa connaissance vu comment il s’est introduit dans mon esprit pour m’ordonner de tuer son fils. Non mais franchement. Déjà on n’ordonne pas de tuer de cette façon (on n’ordonne pas tout court d’ailleurs en général) et ensuite, on donne encore moins l’ordre à quelqu’un de tuer son fils, ça ne rime à rien. Bon, à part si c’est ce dernier qui a tué le père, mais il avait sûrement une bonne raison. Qui ne me regarde pas je vous l’accorde, n’empêche que quand je me remets sur mes pieds et que je lui tends ma main gauche pour qu’il en fasse autant, bah je lui demande quand même pourquoi son père tient tant à mettre fin à sa vie.

Bon, en tout cas, ma tentative lamentable d’humour n’a absolument pas porté ses fruits. Bon, tant pis, j’aurais au moins essayé… Et puis franchement, je ne vais pas m’excuser auprès de lui sachant que son père vient de me défoncer l’esprit, je n’y suis pour rien moi ok. Bon, après, je me doute qu’il me regarde de cette façon. Lorsqu’il pose ses mains sur mes épaules, je ne bouge pas mais je me tiens prêt à tirer mon poignard de son fourreau au cas où. Il n’a franchement pas l’air méchant je vous assure, mais quand même, il faut se méfier de tout le monde, et encore plus des inconnus. Ce jeune homme est un inconnu, ça c’est sûr. Mais bon, il vient de me donner son nom, c’est déjà un bon début pour faire connaissance.

« Ne t’inquiète pas, je n’ai pas besoin de lui dire, il l’a entendu directement de toi. »


En tout cas, le Minjae a l’air de ne pas du tout aimer son père… Mais alors pas du tout, du tout. En même temps, vu comment son père m’a ordonné de le tuer, je comprends très bien qu’il puisse ne pas l’aimer. N’empêche que je m’attendais à ce qu’il s’énerve, contre son père ou contre moi d’ailleurs, mais en fait, non. Au lieu de ça, j’ai l’impression qu’il part complètement dans un autre monde et c’est avec surprise que je vois des larmes dévaler la pente de ses joues. Mon dieu, qu’est-ce que j’ai fait, j’aurais mieux fait de me taire tient. In Soo m’a toujours dit de surveiller mes paroles et de réfléchir avant d’agir, mais je ne suis pas comme ça moi, je fais et dis les choses comme elles viennent, c’est comme ça et pas autrement.

« Moi c’est Oh Taejun, de la division Omega. »


Bon, je ne risque rien à lui donner mon nom, et puis il m’a donné le sien donc je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas lui donner le mien. Après tout, c’est un Katharsis, je pense que je peux lui faire confiance, non ? En même temps, tous les Katharsis n’ont pas tous des bonnes intentions et tous ne sont d’ailleurs pas des Katharsis, mais parfois des membres du gouvernement infiltrés. Ouais, ouais, c’est comme ça la vie, il faut toujours se méfier de tout le monde. Enfin, on est un peu obligés de s’attacher à certaines personnes aussi, c’est notre nature d’être humain qui veut ça.

Bref, je m’occupe du prénom d’abord parce que c’est quand même le moins difficile à faire. Non parce qu’après, il faut que je m’occupe du fait que monsieur a laissé échapper quelques larmes. Et que je ne suis pas du genre vraiment douer pour réconforter les gens. Je n’ai jamais vraiment essayer non plus donc bon… Et puis comme on dit, il faut un début à tout… Je pose donc un main réconfortante sur la sienne qui est toujours sur mon épaule.

« Je suis désolé, je ne voulais pas faire remonter à la surface de mauvais souvenirs puisque je me doute que c’est de ça qu’il s’agit. Et si tu ne veux pas m’en parler, tant pis, ce n’est pas à cet homme que je vais demander, il est vraiment mauvais… »



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~

Revenir en haut Aller en bas

Appearance is a lie ~ Minjae & Taejun~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hwang T. MinJae - Sehun (EXO) - LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: AROUND THE CITY ✗ :: 
LE CAMP ALPHA
-