AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hwang Junsoo
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : Projection réelle de l'imagination par portails
Pseudo : JK
Messages : 213
Date d'inscription : 24/04/2012
Double Compte : Park Jaekwang

MessageSujet: It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee Ven 11 Jan - 13:37

Citation :

It is madness for a sheep to talk peace with a wolf




Hwang Junsoo & Kim Yoohee

30/31 Juillet 2048, nuit/matinée en forêt (flashback)





Dernière édition par Hwang Junsoo le Ven 11 Jan - 14:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hwang Junsoo
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : Projection réelle de l'imagination par portails
Pseudo : JK
Messages : 213
Date d'inscription : 24/04/2012
Double Compte : Park Jaekwang

MessageSujet: Re: It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee Ven 11 Jan - 14:27




" A crying wolf is the real danger ✗

La marche se faisait de plus en plus longue, de plus en plus lourde. Junsoo était parti à l'aube, comme la veille, et comme tous les autres jours qui précédaient, et ne s'arrêtait que lorsqu'il était bien trop dangereux de continuer. Malgré les douleurs musculaires, il continuait sa route, son périple pour sauver sa soeur qu'il portait sur le dos comme un enfant de quatre ans et arriver à son but : la grande ville de Séoul. Là bas, peut-être que quelqu'un pourrait sauver sa soeur du "mal" qui la ronge. En tout cas, c'était ici son seul espoir, bien qu'illusoire. Ce jour là, il avait traversé deux villages fantômes. La mort était aussi passée par là, laissant des bâtiments dénués de vie humaine, remplacée par des rongeurs. Le silence régnait dans ces villes et le vent n'était que la seule chose encore qui passait dans les rues; les lumières étaient éteintes ou brisées, des poupées perdues sur le sol, des pots et des vases en mille morceaux sur le sol. Le tragique destin de l'humanité, un monde tué. Junsoo n'y faisait plus attention, à vrai dire. Il se contentait de traverser ces rues funestes sans se retourner. Personne ne pouvait l'aider ici, à quoi bon s'attarder. On ne regarde pas la mort dans les yeux, on y verrait que désespoir et dépression. Mais surtout, une immense tristesse. Junsoo n'avait pas le temps à cela... Ou alors, il était déjà plongé dedans, un peu trop profondément.

Depuis tout petit mais surtout depuis la mort de son père, Junsoo avait appris à se débrouiller seul pour se procurer de quoi vivre. Nourriture, eau, il savait comment survivre. Comme un louveteau laissé seul dans une nature hostile, face à d'autres prédateurs, il dût se forger pour résister et s'accrocher à la vie. Pour lui même, mais aussi pour sa soeur. Manger de la nourriture dépecée d'une carcasse d'animal mal cuite était devenu banal, et cela depuis bien longtemps. Il était devenu un loup solitaire. Pas tout à fait, avec sa soeur, c'était un duo de loups qui se battaient quotidiennement contre la vie. Deux canidés retenus prisonniers dans une ferme ignoble de mutants, mais qui, à force d'y croire de volonté, s'étaient libérés. Mais il fallait payer le prix, et le duo se brisa. Junsoo était bien un loup solitaire maintenant, mais pour lui, il était encore en duo avec sa soeur, morte. Mais personne ne le séparera d'elle, jamais.

    ▬ Jiwon, je crois qu'il va falloir qu'on s'arrête là , déclara Junsoo. J'espère que tu n'es pas trop fatiguée par le voyage. Je sens l'odeur de la pluie, il va bientôt avoir une averse.

La nuit était déjà bien tombée et Junsoo décida enfin d'arrêter sa marche. Au coeur d'une forêt plutôt hostile, il avait choisi de se poser près d'un grand arbre au tronc à l'aspect résistant pour la nuit. Délicatement, le jeune homme posa sa soeur contre le tronc et fit en sorte qu'elle soit bien installée. Un portail de miasme se créa et se contenta de faire passer quatres murs fins et transparents mais dur comme du métal autour de la jeune femme afin de la protéger. Protection éphémère mais avec ça, il avait le temps d'aller chercher de quoi passer la nuit tranquillement. Il scruta les alentours, regarda le ciel. Une pleine lune, belle et clairvoyante, illuminant le ciel, vêtue de sa robe bleue foncée éclatante d'étoiles. Il se sentit apaisé. Au moins, même si ce monde n'est qu'un ramassis de ridicule violence, là bas, au loin, il y avait un monde où l'on ne s'en souciait pas. Junsoo ramassa du bois et essaya de faire un feu. Avec son pouvoir, il réussit à capturer un pauvre lapin qui allait être le repas du soir. C'était la loi de la jungle, le plus fort gagnait.

Après avoir mangé et trouvé de quoi protéger sa soeur pour la nuit avec la nature aux alentours, Junsoo, dans un soupir, rangea la part de nourriture de sa soeur dans son sac. Encore une fois, elle n'y avait pas touché. Mais un jour, il la reverrait manger avec joie. Un jour.

La pluie se déversait dans la forêt, éteignant le feu. Junsoo utilisa un vieux parapluie qu'il avait ramassé dans l'un des précédents village et l'accrocha à une branche d'arbre, avant de s'endormir dessous. Et laisser place à un monde de rêves. Un repos bien mérité, car demain, il fallait repartir à l'aube et continuer son chemin, qui s'avère être bien long. Le réveil allait être difficile, mais qu'importe, du moment qu'aucun danger ne pointe le bout de son nez. Et le loup garda la louve, encore pour une nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Kim Yoo Hee
KATHARSIS ▲ BETA
avatar
Age : 22 ans, il paraît...
Pouvoir : Communication avec les animaux
Pseudo : Star1Vip
Messages : 197
Date d'inscription : 20/06/2012
Double Compte : Pas encore~

MessageSujet: Re: It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee Dim 13 Jan - 13:47

❝An older sibling must always
protect the younger one.❞



Sans un bruit, je me plaçais devant mon petit miroir et attachais mes cheveux avec un châle rouge. Je pris ensuite mon sac que je jetais sur mes épaules, puis saisis mon carquois rempli de flèches et mon arc, presque sans m'en rendre compte. Une fois le carquois placé avec mon sac et mon arc à la main, je sortis, Claws levant la tête alors que je passais devant lui. Il s'étira puis se leva, la queue battant l'air d'excitation. Je souris et ébouriffais les poils de sa tête, le faisant légèrement grogner alors qu'il se ''recoiffait''. Le membre du clan chargé de surveiller le camp durant la nuit me salua lorsque je lui fis un geste de la main et me laissa sortir sans rien dire. Il savait qu'il n'avait rien à craindre.

Je m'éloignais légèrement du camp mais m'arrêtais rapidement, m'accroupissant avant de poser ma main gauche à terre. Une fourmi grimpa rapidement sur mon index et je portais ma main à hauteur de mon visage.
- Vous les protégerez bien, hein ?
L'insecte s'indigna faussement et je souris. Je touchais mes lèvres de mon petit doigt avant de toucher délicatement l'animal de ce même doigt. Claws leva alors la tête, à mes côtés, et hurla à la lune. Je le regardais avec un léger sourire puis laissais la fourmi partir, reposant ma main au sol. Puis, je me relevais, alors qu'un hurlement de loup était lancé, plus loin. La chasse commençait.

Je sentis la langue de Claws toucher ma main et baissais le regard.
- Tu y vas ?
Ses yeux clignèrent et je lui caressais la tête.
- Soyez prudents.
Je sentis son amusement et devinais sa pensée. C'était moi qui risquais de ne pas voir les obstacles et de tomber, pas lui. Je fis semblant de le frapper et il détala vers la droite, son amusement encore présent dans l'air. Je patientais quelques secondes avant de repartir, les hurlements des loups en chasse m'accompagnant.

J'arrivais enfin au ''campement'' des cerfs. Ils me regardèrent, sans même être surpris. Ils le savaient. Ils savaient que j'avais besoin d'eux. Le chef me fixa longtemps puis inclina sa tête avant de partir, le reste du troupeau le suivant. Sauf un. Un vieux cerf respirant la fatigue de vivre. Je pris mon arc et une flèche, armant mon unique arme, le bout de la flèche pointant vers le cœur de l'animal majestueux. Je fermai un œil puis me concentrais, respirant calmement pour le tuer sur le coup. Le cerf continua de me fixer.
- Repose en paix, tu ne seras pas gâché.
Il cligna des yeux, des images envahirent mon esprit. Un faon se pressant vers un cerf. Il trotta autour du chef. Je fermais mon esprit et relâchais la corde.

Je rassemblais la viande que je mis dans mon sac et glissais les bois du cerf dans mon carquois. Je me relevais alors, et commençais à repartir, laissant la carcasse de l'anima aux charognards. Si je voulais pouvoir vendre la viande et les bois au meilleur prix, il fallait que j'arrive au marché à l'aube. On allait avoir besoin du plus d'argent possible, pour se préparer à l'Hiver.
Alors que j'arrivais à un croisement et me dirigeais vers le chemin de gauche, Claws arriva en courant et m'obligea à m'arrêter. Je fronçais les sourcils. Il ne portait aucune trace de sang et respirait l'inquiétude. Je croisais son regard. Ses yeux clignèrent une fois. Un jeune homme tuant un lapin. Il ramène le lapin auprès d'une jeune fille. Elle pue la mort. Le jeune homme lui parle sans osciller. Un louveteau marche, aveugle et désireux de mourir. Dans son obstination à mourir, il refuse de sentir. Il se prend un arbre et recule avant de repartir.
- Elle est morte ?
Il hocha légèrement sa tête et je soupirais.
- J'irai le voir plus tard. Il faut que j'aille vendre tout ça. Tu sais qu'on ne peut pas se permettre de faire des sacrifices pareils !
Il grogna doucement et je soupirais à nouveau, mettant mes poings sur mes hanches.
- De toute façon, il doit dormir !
Les yeux de Claws clignèrent à nouveau. Un louveteau aveugle marchant sans arrêt, refusant de sentir pour se repérer. Il ne voit pas le ravin et tombe dedans, poussant un dernier hurlement.
Je frissonnais. Il savait qu'il avait gagné.
- Où ?
Claws s'engagea sur le sentier de droite et je gémis en le suivant, tournant le dos aux quelques wons qu'on aurait pu gagner.

- Tu es sûr que c'est par là ?
Mon compagnon tourna la tête et me regarda, agacé.
- D’accord, d'accord...
Il finit par s'arrêter et me fit signe d'avancer un peu. Je vis, entre les branches, le jeune homme qu'il m'avait montré, ainsi que la jeune fille morte. Je fronçais les sourcils. Il n'avait pas l'air beaucoup plus jeune que moi. Comment se fait-il qu'il continue de la porter alors qu'elle est morte ? Je levais le regard et vis le ciel qui s’éclaircissait peu à peu.
- On va attendre qu'il se réveille pour lui parler, d'accord ? Murmurais-je en m'asseyant.
Seulement, Claws m'ignora et avança, attiré par l'odeur de la jeune fille. Je tentais de le retenir mais il se glissa parmi les branches trop vite pour que je puisse avoir une prise dans ses poils.
- Claws !
Il avança un peu plus de la fille mais fut subitement attiré par le garçon.
- Non, reviens !
Personne n'aimerait se réveiller avec un loup l'observant...Claws m'ignora et commença à renifler le jeune homme. Je me relevais, tentant de sortir des buissons avant qu'il ne fasse une bêtise mais avant même que je ne pus réagir, la truffe mouillée et froide de ce stupide loup toucha la joue du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee

Revenir en haut Aller en bas

It is madness for a sheep to talk peace with a wolf ► Junsoo & Yoohee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BAKUREE SAD de chez MADNESS
» [MULTI] Alice: Madness Returns
» Madness
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» Résultat Coubron Madness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: AROUND THE CITY ✗ :: 
LE CAMP BETA
-