AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

C'est l'appartenance à un camp qui va permettre de déchiffrer la vérité ㄨ Satoshi & Hyun Ki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: C'est l'appartenance à un camp qui va permettre de déchiffrer la vérité ㄨ Satoshi & Hyun Ki Sam 29 Sep - 9:35

Citation :

C'EST L'APPARTENANCE A UN CAMP QUI VA PERMETTRE DE DECHIFFRER LA VERITE




SHIMIZU Satoshi & SATO Hyun Ki.

20 août 2049 - Matinée



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: C'est l'appartenance à un camp qui va permettre de déchiffrer la vérité ㄨ Satoshi & Hyun Ki Sam 29 Sep - 9:39

    C'est l'appartenance à un camp — la position décentrée — qui va permettre de déchiffrer la vérité, de dénoncer les illusions et les erreurs par lesquelles on vous fait croire — les adversaires vous font croire — que l'on est dans un monde ordonné et pacifié. « Plus je me décentre, plus je vois la vérité ; plus j'accentue le rapport de force, plus je me bats, plus effectivement la vérité va se déployer devant moi, et dans cette perspective de combat, de la survie ou de la victoire. »
    M. Foucault


    Shimizu Satoshi. C’était un visage dont Hyun Ki se souvenait parfaitement. Il n’avait pas connu tout le monde à l’époque où il était encore là bas, dans le camp, mais il y avait des personnes assez atypiques dont il ne pouvait effacer l’image tant il avait été marqué. Il ne sait en revanche plus trop pourquoi ce gars avait attiré son attention plus qu’un autre à cette époque, mais peu importe on ne va débattre là-dessus pendant des heures entières.

    Hyun Ki avait donc remarqué sa présence tout juste après son arrivée. Mais ça ne le marqua pas plus que ça, tout ce qu’il s’était dit c’est qu’il n’avait pas été le seul à être transféré dans l’école. Il constata d’ailleurs que le garçon avait déjà réussi à se faire une place importante au sein de l’établissement. Il n’était plus un simple élève comme lui mais il était passé au grade supérieur et faisait déjà partie du personnel encadrant. D’après les dire, il était chargé de la rédcupération. Hyun Ki trouvait que c’était une tâche plutôt noble car grâce à des personnes comme lui, de nombreux enfants pouvaient être sauvés des horreurs du camp.

    Mais durant les deux années qu’il passa dans l’école, Hyun Ki n’attacha pas plus d’importance à la vie de ce garçon qui pourtant l’avait fasciné pendant des jours après son arrivée. Une telle évolution n’était pas donnée à tout le monde. Mais la disparition du pouvoir et l’apparition de Némésis ne lui laissèrent pas vraiment le temps de s’attarder sur la vie des autres surtout lorsque ceux-ci n’ont pas de réelle importance dans votre vie. Il l’oublia un peu, se concentra sur ses problèmes mais n’omis jamais de le saluer lorsqu’il était amené à le croiser et ce n’était qu’à ces rares instants qu’il repensait à la chance qu’il avait eu. Enfin, si l’on pouvait parler d’une chance. Être chargé de la récupération devait s’avérer être quelque chose de difficile.

    Mais c’est lors d’une conversation toute bête que l’intérêt pour Shimizu Satoshi refit surface. Avec quelques-uns de ses camarades, Hyun Ki racontait ce qu’il pensait de chacun des profs. Ce n’est pas une activité très intéressante, mais comme tout adolescent il lui fallait à lui et ses amis une activité qui pouvait changer les pensées morbides des images aperçues un peu plus tôt lors d’un cours d’Histoire. Ils n’oublièrent aucun des profs et aucun des autres membres du personnels. Et c’était ce fameux Satoshi qui vint en dernier. Certaines filles disaient de lui qu’il était « sexy » et d’autres trouvaient qu’il « faisait peur avec son visage trop enfantin ». Les avis divergeaient. Certains ne l’aimaient pas d’autres lui vouaient un culte. C’est toujours ainsi. Puis vinrent les ragots.

    « Oh tu sais, il parait que ça ne fait que cinq ans qu’il est arrivé dans l’école et il est déjà bien gradé. Tu crois que moi aussi bientôt je serai un Sophos comme lui ? »

    Les gens étaient tout de même admiratifs face à ce parcours, pour eux, il fallait absolument faire des études et avoir passé des années et des années dans l’établissement avant de pouvoir être gradé de la sorte. Mais quelque chose résonna dans la tête de Hyun Ki. Cinq ans. Tout d’abord ce ne fut qu’une simple donnée qu’il trouvait comme tous les autres vraiment incroyable puis ces «cinq ans » commencèrent à le perturber. Il ne savait plus trop s’il avait perdu la notion du temps, mais il était persuadé qu’il avait aperçu le Sophos parler avec un de ses anciens bourreaux peu avant qu’il s’en aille pour cette mission qui d’un côté lui sauva la vie. Ca ne coïncidait pas, c’était arrivé il y avait à peine deux ans et demi, en toute logique, il y aurait dû avoir un conflit. Il n’était pas certain de ce à quoi il était en train de penser mais ça l’intriguait, il était persuadé qu’à ce niveau là, sa notion du temps ne lui faisait pas défaut.

    Ca faisait près d’une semaine que cette idée le tracassait jours et nuits. Il essayait d’une part de se persuader que ce à quoi il pensait était absolument faux, il devait y avoir une explication rationnelle. Soit il l’avait confondu avec quelqu’un d’autre soit il avait fait un accord avec un des Kratos afin de récupérer un des enfants. Il ne savait pas si ce genre d’accords existait vraiment mais pourquoi ne pas l’envisager ? Ca le perturbait tellement qu’il n’arrivait même plus à se concentrer durant les cours et les entraînements. Parce que même s’il tentait de se persuader qu’il n’y avait rien, la nature humaine refaisait toujours surface et ne pouvait s’empêcher de dire du mal de cette personne. Il se demandait si ce n’était pas un infiltré. Après tout, il avait été de nombreuses fois témoins de ce genre de demande quand il était encore au camp. Mais l’accident lui avait fait perdre une partie de sa mémoire et les visages ne lui revenaient pas à la tête. Mais là, comme si les souvenirs commençaient à lui revenir, il ne pouvait s’empêcher de douter de Satoshi.

    Il marchait dans les couloirs ne sachant que faire. Il voulait virer ses pensées et faire le vide dans sa tête, c’était beaucoup trop préoccupant ce genre de choses. Il en venait même à se frapper le crâne dans l’espoir de penser à autre chose. Même penser à Ji Hyun lui ferait plus de bien. Il aurait même aimé que Némésis fasse quelque chose même. Il ne savait pas trop pourquoi, mais il était persuadé qu’avoir ce doute ne présageait rien de bon. Et puis là, le destin avait parlé. Hyun Ki l’aperçu, ce Sophos qui l’intriguait depuis plusieurs jours. Il ne savait s’il devait fuir ou quoi, mais il avait très envie de savoir. Il voulait être rassuré quant à l’innocence de son supérieur. Il s’approcha donc de lui en courant afin de ne pas le laisser s’enfuir.

    « Hey ! Attends-moi ! J’ai une question importante à te poser… »

    Tu étais essoufflé rien qu’à courir une petite distance, tu t’arrêtas donc devant lui, les mains sur les genoux tentant de reprendre ton souffle. Puis tu espérais une réponse.
Revenir en haut Aller en bas

C'est l'appartenance à un camp qui va permettre de déchiffrer la vérité ㄨ Satoshi & Hyun Ki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 2 vs 2 1500pts par camp
» Soirée feu de camp & Cie. [pv Joyce]
» [Hist] le camp de Plaszow
» La SDF (Souleurs[plutôt Soulards] de Fécamp) renaissent
» Felyne sur la map du camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: RP finis-