AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Dim 3 Juin - 14:30

Citation :

I HEAR YOUR VOICE NO MATTER WHERE I GO




HWANG JiHyun & SATO HyunKi.

Flashback : Mai 2048 ~



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Dim 3 Juin - 14:31

    Cela faisait pas mal de temps que HyunKi était tombé sous le charme de JiHyun. Ce n’était plus un secret pour personne, même elle devait être au courant. Il l’avait dit à une première personne, qui l’avait dit à son ami, qui lui-même l’avait répété à son voisin de chambrée et tout ça avait certainement dû parvenir aux oreilles de sa belle. Mais ce jour-là, il avait décidé d’être un peu plus courageux. Il n’allait pas lui dire clairement, parce que de toute manière, ce serait beaucoup d’efforts pour quelque chose qu’elle savait déjà, mais il voulait passer un peu de temps avec elle. Après tout, ça n’avait jamais tué personne une petite ballade dans le parc.

    Il lui avait donné rendez-vous au petit kiosque qui surplombait une colline en plein milieu du parc. C’était un magnifique parc d’ailleurs, HyunKi n’en était pas revenu lorsqu’il était arrivé à Aegis. Toute l’Asie avait été ravagée et cet endroit semblait avoir été épargné par la catastrophe. C’était sûrement le fondateur de l’institut qui avait tout remis à neuf histoire de mettre à l’aise ses élèves. C’était en tout cas une belle réussite. Le kiosque qu’il avait choisi n’était pas très grand, mais depuis cet endroit on avait une vie assez impressionnante. C’était surement ça qu’il voulait faire ce jour-là, impressionner JiHyun.

    Il ne savait pas si c’était à cause de sa beauté ou de sa façon d’être inaccessible, mais chaque fois qu’il la voyait il en tombait un tout petit peu plus amoureux. L’avantage avec lui, c’est qu’il n’était pas trop collant. Ce rendez-vous était même la première approche alors que ça faisait déjà presque un an qu’il rêvait d’elle chaque nuit. En tout cas, elle devait se sentir honorée qu’il ait osé l’inviter quelque part. HyunKi n’a pas l’habitude de faire le premier pas, que ce soit en matière d’amour ou d’amitié, ça revient au même. Mais il avait certainement dû se rendre compte que s’il ne bougeait pas ses fesses, tout allait rester au même point jusqu’à la fin de ses jours.

    HyunKi s’était rendu au parc près d’une heure en avance. Ce n’était pas la peur de passer du temps seul avec celle qu’il aimait, mais c’est surtout qu’il tentait de rester calme afin de ne pas laisser Némésis prendre sa place. Depuis l’instant où il avait donné ce rendez-vous à JiHyun, Némésis lui parlait et exprimait physiquement son désir de prendre les choses en main. Ce sera plus efficace que si je te laisse te débrouiller tout seul. Mais le garçon ne voulait pas que ce soit l’autre qui passe du bon temps avec elle. Il voulait pour une fois se prendre en main et montrer qu’il n’était pas seulement un garçon dépourvu de pouvoir. Il voulait montrer qu’il avait de la valeur, qu’il pouvait aussi aimer correctement sans être un lover comme Jaekwang. Il voulait montrer qu’il existait, était-ce trop demander à Némésis ? On se demandait parfois si son double souhaitait vraiment le bonheur et le bien être de HyunKi.

    Le temps était agréable. Il faisait beau même si quelques nuages parsemaient le ciel, mais il ne faisait ni trop chaud ni trop froid. C’était assez parfait. HyunKi n’appréhendait pas tant que ça de voir JiHyun à vrai dire. Il avait beau être fou amoureux, il n’était pas non plus le genre à ne pas savoir s’y prendre. Il avait eu une copine lorqu’il faisait partie du Clan. En fait, il lui suffisait de quelques minutes d’adaptation et tout allait se passer comme il fallait. Certes, il était un peu mou et n’allait pas être très entreprenant, mais il ne jugeait pas qu’embrasser directement une fille était important, ni de lui faire des câlins sans arrêt. Il avait sa façon d’aimer, sa façon de séduire et de se mettre en valeur. Il faut de tout dans un monde et faire comme les autres ne le rendrait pas unique. Il ne savait pas du tout s’il allait réussir à toucher le cœur de sa belle, en fait, il n’avait même pas cherché à savoir ce qu’il fallait pour qu’elle soit intéressée. C’était à prendre ou à laisser.

    Il se rappelait encore l’arrivée de JiHyun dans cette école. Cela faisait à peine un an qu’il avait quitté le clan, il s’était déjà fait plusieurs amis mais il manquait cette personne qui allait lui redonner une sorte de joie de vivre. Lorsqu’il l’avait vue pour la première fois, il avait su qu’elle n’était pas comme les autres. Il sentait son cœur battre à chaque fois que son regard croisait celui de la jeune fille. Il ne lui avait pas parlé une seule fois pourtant, sauf pour s’excuser de l’avoir bousculer ou lui demander s’il pouvait s’asseoir à côté d’elle dans la salle des banquets. Pour lui, il n’avait jamais cru qu’il paraissait timide à ses côtés, il n’avait pas non plus imaginé que l’attirance pour elle était si visible que ça, et pourtant. Mais ça ne le dérangeait pas vraiment que le monde entier sache ce qu’il éprouvait pour elle, après tout, il ne s’était jamais caché de la regarder au loin et il s’était même surpris à lâcher des « elle est magnifique » alors que la conversation était portée sur la maîtrise des pouvoirs.

    Enfin, il était presque l’heure. Il s’assit sur le banc qui était dans le kiosque, attendant sagement l’arrivée de JiHyun. Allait-elle venir ? En réalité, il lui avait seulement demandé de la rejoindre ici à une heure particulière mais n’avait pas attendu de confirmation de sa part. Elle n’avait peut-être pas envie d’avoir un rendez-vous en tête à tête avec quelqu’un qui ne lui avait jamais parlé, ou peut-être que parce qu’elle savait la nature de ses sentiments, elle avait peur. Tout était envisageable et sa venue n’était pas certaine. Soit, il allait attendre jusqu’à la tombée de la nuit s’il le fallait, assis là sur ce banc le visage impassible. C’était presque insoupçonnable qu’il attendait une jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Dim 3 Juin - 15:40

    JiHyun bâilla. Elle s'était encore couchée trop tard hier, tout ça parce qu'elle avait suivit Summer, enfin.. Suivre, pas dans le sens stalkeuse, elle était PAS une stalkeuse.. Puis on stalke pas sa soeur, roh. Mais disons qu'elle s'était donnée pour mission de surveiller sa grande soeur - même si logiquement, c'est l'inverse. En général, c'est l'aînée qui surveille la plus petite, seulement dans ce cas là, Ji Hyun était plus sage que Summer, d'abord, elle ne couchait pas avec des gens comme ça, et n'allait pas toujours à des soirées, elle était raisonnable ! Même si peu de gens semblait la croire, en même temps, dormir en cours ne lui donnait pas trop la réputation de "jeune fille raisonnable". Bref, il allait qu'elle se lève parce qu'elle devait se préparer pour un rendez-vous avec.. HyunKi. Si elle le connaissait ? Beaucoup de ses copines le trouvait mignon, beau, et elle n'allait pas le nier, il était beau, mais non, elle ne le connaissait pas personnellement, même si elle savait d'une part qu'il était poli, bizarrement, ils s'étaient rentrés plusieurs fois dedans et il s'excusait toujours et vice-versa. Puis, il lui demandait parfois, s'il pouvait s’asseoir à côté d'elle. Donc en fait, si elle le connaissait mais toujours sans le connaitre puisqu'ils ne s'étaient pas plus parler que ça.

    Puis il y avait eut certaines rumeurs, comme quoi, HyunKi l'aimerait bien, voir même beaucoup. Sauf que bon, la brune les avait regardée et avait simplement rit. Quelqu'un, amoureux d'elle ? Et puis quoi encore. Elle était banale, en plus, c'était une pure pas douée de la vie, elle ne voyait pas comment on pouvait tomber amoureux d'elle; surtout lui qui avait un assez bon succès. Puis en bonne handicapée des sentiments qu'elle était, elle n'avait, finalement, jamais réagit aux rumeurs. Après tout, que pouvait-elle dire ? Sachant que des rumeurs pouvaient n'être que des rumeurs. La jeune Aegis se voyait mal aller le voir en disant "Coucou toi, c'est vrai que tu craques sur moi ?". Ils n'avaient pas été particulièrement proches alors elle ne s'imaginait pas. De toute façon, l'amour, c'était pas pour elle, trop compliqué. Mais ça avait l'air tellement.. Magique ? Un sourire niais se glissa sur ses lèvres avant qu'elle secoue la tête. Nan mais oh, à quoi elle pensait... S’étirant un coup, elle sauta du lit pour se dépêcher d'aller à la douche pour ensuite se préparer et tout le blabla qu'une fille faisait - elle avait prit son super DOP à la pomme ! - et hm. Bref, il fallait qu'elle se fasse potable pour le rendez-vous quand même. La brune se dirigea vers le fenêtre pour voir un peu le temps, ça allait, elle pouvait s'habiller simple; de toute manière, elle était comme ça niveau vestimentaire simple et pas pot de peinture avec le maquillage - même si tout le monde disait souvent "les filles sont plus belles avec du maquillage". Hm, elle hésitait ... ? Non, ça avait beau être son premier rendez-vous, elle n'allait pas non plus en faire une tonne. Et oui, parce que miss Hwang était du genre novice en amour, rendez-vous. Enfin rendez-vous amoureux, en gros. Sinon amitié, oui, elle sortait comme tout le monde.

    Même si elle n'était pas le genre de fille à se prendre la tête, elle s'inquiétait tout de même un peu; en plus, si elle ne le disait pas à Summer, cette dernière allait être en colère ? Ou s'inquiéter de où elle était ? Peut-être, peut-être pas. Elle s'éloignait de Summer, Summer s'éloignait d'elle et elle doutait de ses réactions, elle ne les connaissait plus par coeur comme avant; bref, passons, elle n'allait pas penser à Summer. Même si, elle l'avouait, demander des conseils à Summer la playgirl aurait pu être bien utile. Enfin, elle regarda l'heure, en fait, elle n'avait rien eut le temps de faire vu qu'elle s'était levée tard, arf. Elle descendit juste pour prendre quelque chose à grignoter, un petit gâteau, elle trouverait bien. Se dépêchant, elle quitta les dortoirs pour aller au parc. Plus précisément vers le kiosque, c'est là que HyunKi lui avait donné rendez-vous. D'ailleurs en y repensant, un léger sourire amusé apparut sur les lèvres de Jihyun, ça avait été marrant comment il lui avait demandé. Il lui avait juste dit et n'avait même pas attendu sa réponse. Tant mieux d'un côté, désormais ça avait attisé sa curiosité, et elle avait vraiment envie d'y aller, le connaitre, découvrir qui il était.

    Plus elle avançait, moins elle appréhendait au final. Parce qu'elle se disait que ça allait aller, c'était pas non plus, un truc exceptionnel - sisi en fait, c'était quand même le premier de sa vie - mais euh, disons que stresser, c'était pas cool, et de toute façon, c'était pas son truc de stresser, se prendre la tête, hun. Puis le fait que le rendez-vous se passe au parc, la réjouissait. D'une, c'était un bel endroit qui mettait facilement à l'aise et qui était très beau. Et de deux, c'était l'endroit préféré de Jihyun. Elle adorait venir ici se défouler, se détendre, s'amuser, et même être seule. Oui, c'était le meilleur endroit de l'établissement - avec sa chambre, enfin son lit surtout mais ça, c'était autre chose. Approchant, elle pu voir la silhouette de HyunKi sur le banc. Souriante, elle se mit face à lui.

    « Salut HyunKi ! Je t'ai pas fait trop attendre j'espère ? »

    Oui, parce que bon, elle l'avouait, elle était un peu en retard, mais elle espérait qu'il n'allait pas trop lui en vouloir, le bon truc, c'est qu'il n'était pas parti, ça, c'était classe ! Non mais elle connaissait des gens qui était tellement obsédés sur l'heure que si l'autre personne ne venait pas pile à l'heure - ou même un peu avant, ils partaient. Omg, elle se serait sentit bien idiote si ça lui était arrivée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Dim 10 Juin - 13:57

    Un peu plus d’un quart d’heure d’attente. Les filles étaient toujours en retard, de toute manière. Et puis ça ne semblait pas déranger HyunKi tant que ça. Elle était venue, c’était la seule chose qui comptait après tout, non ? Pourquoi faire des caprices pour quelques minutes de retard ? La vie est plutôt longue, et puis même si d’après les adultes on ne vit qu’en moyenne quatre-vingts ans, pourquoi leur génération n’aurait pas la faculté de vivre jusqu’à plus de cent ans en moyenne ? Ils sont bel et bien nés avec des pouvoirs hors du commun, personne ne peut prédire la façon dont ils vieilliront.

    Mais elle était enfin là, toujours aussi resplendissante et rayonnante, du moins c’était l’impression qu’avait HyunKi lorsque ses yeux s’étaient posés sur elle. L’amour rend aveugle ? On ne peut pas parler réellement de cécité, mais plutôt de modification de la réalité. Et encore, ce ne sont que des choses dont on ne peut avoir la certitude, peut-être qu’au contraire, lorsque l’on est amoureux, notre vue est largement plus réaliste qu’en temps normal. La vue du garçon lui faisait penser en tout cas que juste devant lui se trouvait la personne la plus magnifique qui soit sur cette terre, ou du moins dans cette école. Mais il ne l’avait pas aimée simplement pour la beauté qu’elle arborait, non, loin de là. Elle dégageait quelque chose de fantastique. Ce qu’elle dégageait le laissait imaginer qu’une personne extraordinaire se cachait en JiHyun. Il ne lui avait jamais parlé, mais ça allait enfin être l’occasion d’en savoir plus sur elle et son pouvoir aussi. Il avait toujours demandé à ses amis de ne jamais rien dire à propos de JiHyun car il avait attendu ce jour avec impatience afin de découvrir par lui-même ce qui se cachait en cette jeune fille.

    « Salut HyunKi ! Je t'ai pas fait trop attendre j'espère ? »

    Ah ! Le son de cette voix était si clair, et le rythme était doux, mélodieux. Il n’y avait rien à redire à ce sujet, elle avait une voix parfaite. Une voix que chaque femme digne de ce nom devrait rêver d’avoir. Il y avait tout un tas de voix magnifiques, mais celle là était le summum de ce que l’on pouvait espérer posséder. Mais la vibration de sa voix fit trembler le corps de HyunKi. Un frisson le parcourut. Ce n’était pas seulement dû à la beauté de ce qu’il avait entendu, mais il savait très bien d’où cela venait. Il connaissait bien la sensation que lui procurait l’arrivée de son autre. Némésis. Pourquoi venait-il encore se mêler de ce qui ne le regardait pas ? Il fallait prévenir JiHyun. Il fallait qu’elle sache qu’elle n’allait peut-être pas avoir affaire avec le vrai HyunKi. Si elle devait être confrontée à Némésis, il fallait qu’elle s’y prépare. Personne n’était capable de prévoir ce qu’il pouvait lui faire.

    « JiHyun… tu… tu es à l’heure ne t’en fais pas. Je… Tu dois juste savoir que… »

    Mais c’était trop tard. Il n’avait rien pu dire, il sentit que Némésis prenait le dessus. Pourquoi dans un tel moment ? Pourquoi lorsque HyunKi avait le plus de nécessité d’être lui-même. Si JiHyun devait être charmée, elle devait l’être par celui qu’il était vraiment, et non pas par celui qui se faisait passer pour lui et qui lui créait une mauvaise image. Cela faisait plusieurs semaines qu’il n’avait pas fait son apparition, mais cette fois-ci c’était trop tard. L’amour rend faible et Némésis en a profité.

    Citation :
    Tu te débarrasses de l’autre faiblard. Incapable d’aligner trois mots corrects. Il lui aura fallu plus d’une année pour enfin passer à l’action avec cette pimbêche. Mais qu’est-ce qu’il lui trouve ? Tu te le demandes bien. Mais soit, tu te dois de faire passer le bonheur de cet abruti avant le tien. Après tout, vous êtes une seule et même personne au fond. Si tu le déçois, tu sais que tu devras te coltiner des larmes et des pensées négatives pendant des semaines. Il n’y a rien de plus désagréable, rien de plus emmerdant.

    Ca y est, tu es enfin là, seul à pouvoir disposer de ce corps. Tu te sens fatigué, ce corps ne bouge pas assez à ton goût. Tu t’étires afin de te remettre en forme. Mais tu ne fais pas attention à ce qui t’entoure. Ce gamin ne prend jamais ses dispositions. Il ne prévoit jamais ton retour. En même temps, tu as toujours préféré intervenir par surprise sans lui laisser le choix, ni le temps de s’y préparer. Tu n’avais donc pas fait attention à cette fille. Lorsque tu as écarté les bras pour faire tes étirements, tu ne t’étais pas rendu compte que tu l’avais frappée. Ce n’est que lorsque tu aperçus son corps au sol que tu compris que tu avais encore fait une connerie.

    « Yah. Lèves-toi. Tu devrais faire plus attention bordel. Tu sais très bien que je laisse échapper mes coups comme ça. Tss, je me demande bien ce qu’il te trouve. »

    Dépourvue de cerveau, c’est tout ce qui te traversait l’esprit lorsque tu la regardais. Certes, elle était mignonne, mais ce n’était pas du tout le genre de fille qui te faisait de l’effet. Tu les aimais plus sûres d’elles. Mais bon, ce n’est pas comme si tu avais réellement ton mot à dire à ce sujet. Du moins, pas pour le moment. Enfin, il ne fallait pas un QI super développé pour deviner qu’elle n’était pas très intelligente. Demander si l’on a fait attendre ? Même toi qui déteste les rendez vous amoureux, tu sais très bien qu’une femme doit se faire désirer. Tss.

    Tu attends qu’elle se relève. Il n’est pas question que tu fasses le moindre geste pour elle. Et puis c’est une sorte de test. Si elle doit accepter HyunKi tel qu’il est, elle doit t’accepter toi aussi. Tu fais partie de lui. Tu n’es présent que de façon minime actuellement, mais tu ne comptes pas te laisser écraser plus longtemps. De toute façon, il est conscient que s’il veut faire sa place dans ce monde en guerre, il devra faire appel à toi plus d’une fois. Cet imbécile n’est même pas capable d’utiliser son pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Dim 10 Juin - 15:32

    Jihyun souriait, normal quoi. Elle souriait souvent, toujours, fallait prendre la vie du bon côté, zen attitude. D'ailleurs, si elle avait acceptée ce rendez-vous, c'était aussi pour se détendre, pour s'amuser, ce gars avait l'air sympa, pas bien méchant pour un sou; après, elle-même, savait bien qu'il ne fallait jamais juger sur les apparences. Si elle c'était excusée, c'était par politesse. Politesse, ce mot était important pour Jihyun, comme le respect, même si ses parents ne lui avaient jamais trop fait apprendre. Se débrouiller, seule, sans personne, c'était comme ça dans sa famille, avant que Summer ne vienne, évidemment. Si elle n'était pas venue, Ji Hyun serait sûrement devenue l'inverse de ce qu'elle est. Garce, sans pitié. Oh, bien sûre, elle a des moments de garce, mais comme tout le monde; on peut pas toujours être gentille. Surtout avec des personnes qui ne le mérite pas. Mais elle n'avait pas un fond méchant, et c'était ça le plus important, ce qu'il y avait au fond du personne. On ne pouvait pas juger quelqu'un sur ses mots, sur ses actes. Il fallait apprendre à connaitre la personne, c'est tout. Du moins, elle pensait comme ça. Naïve ? Un peu. Mais qui ne l'était pas, elle était toujours du genre optimiste. Pas conne attention, on pouvait l'avoir une fois mais pas deux.

    Passons, elle se montrait parfois trop lunatique, trop dans ses pensées et pendant un rendez-vous, c'était mal. Enfin surtout que vu que c'était la première fois qu'ils allaient se parler réellement, fallait mieux qu'elle se montre attentive quoi.

    « JiHyun… tu… tu es à l’heure ne t’en fais pas. Je… Tu dois juste savoir que… »

    C'était mignon de la rassurer comme ça. Elle savait bien qu'elle n'était pas à l'heure, parce que vu comment il était assis, il avait quand même eut l'air avoir attendu un peu, et malgré tout, ça l'a gênait. La brune le regardait ensuite avec un air interrogateur, attendant la suite avec impatience. Qu'est-ce qu'elle devait savoir ? Ji Hyun était le genre de fille à dire tout d'un coup, le suspense, c'était vraiment pas pour elle. Elle n'aimait pas ça.

    « Savoir que... ? »

    Puis d'un seul coup, il sembla devenir ... étrange ? Bizarre ? Elle ne savait pas comment définir le soudaine arrêt de sa phrase. Elle se rapprocha légèrement, le fixant toujours, sans ciller. Elle voulait qu'il continue. HyunKi s'étira ensuite, mais... beaucoup. Il lui mit un coup qu'il l'a fit tomber. Et merde, sympa. Mais c'était cool d'être allongée, paisiblement sur l'herbe. Bon oké, lol, si il ne l'avait pas poussé comme ça, elle serait pas à terre maintenant.

    « Yah. Lèves-toi. Tu devrais faire plus attention bordel. Tu sais très bien que je laisse échapper mes coups comme ça. Tss, je me demande bien ce qu’il te trouve. »

    WTF... Il disait quoi là ? Qu'elle sait très bien ? Elle prit son temps pour se relever, mais whoah, où était passé le gentil HyunKi d'il y a cinq minutes même pas ? D'accord, en fait, il avait dit qu'une phrase mais ça pouvait pas être la même personne .. Si ?

    « Tu te prends pour qui de me parler comme ça ? »

    Nan, elle devait respirer, se calmer. Elle était trop impulsive, comme son pouvoir, parfois. Fallait qu'elle réagisse mieux, vraiment. Mais elle détestait qu'on lui parle mal. Ils ne se connaissaient même pas et il se permettait de lui parler comme ça ? Certes, elle devait peut-être pas autant rétorquée mais lui, il n'avait pas non plus à lui parler comme ça.

    « Puis non je sais pas, je ne te connais pas. »

    Elle avait lâchée ça d'un ton assez sec. De vue, certes, mais pas plus. Elle comprenait pas comment tout à l'heure, il pouvait avoir l'air si adorable et là.. Arg, une vraie peste, version garçon. Ou disons qu'il était direct et sans tact. Mais elle aussi était comme ça, sauf que lui, on sentait que ce n'était pas réellement pour ne pas faire exprès. Oui, il faisait exprès de parler durement. Agressivement. Ji Hyun ne le lâchait toujours pas du regard, ne jamais détourner les yeux.

    « Ce qu'il me trouve ? »

    Bon, soit il parlait d'un pote à lui, soit de lui-même. Parce que oui, elle avait entendu donc, qu'il craquait sur elle. Après, elle n'y avait pas trop cru, mais là, qu'il parle de lui à la troisième personne, c'était étrange. Comme si ce n'était plus vraiment lui qui parlait - et d'un autre côté, ça l'a rassurait si c'était vrai parce que disons que... Là, il n'était plus vraiment très sympathique. Ou alors, peut-être qu'il lui montrait son vrai caractère tout de suite pour qu'elle le connaisse ? Elle ne savait pas trop.

    Sérieusement, elle se doutait pas que d'avoir "acceptée" un rendez-vous avec HyunKi se montrerait aussi étrange mais d'un autre sens, ça lui plaisait. Masochiste ? Même pas. Mais ce drôle retournement de situation l'intriguait drôlement et elle voulait en savoir plus sur lui. Le soucis, c'est qu'il n'avait pas l'air de trop vouloir être sympa avec elle à ce moment; de la laisser le découvrir. C'est comme si, il essayait de la bloquer pour quelque chose. Ou alors, elle se faisait des idées, ce qui lui arrivait souvent. Aussi, elle sembla se rappeler la phrase de tout à l'heure, la phrase coupée que HyunKi n'avait pas eut le temps de continuer .. enfin eut le temps, disons avant qu'il ne change.

    « Puis qu'est-ce que je devais savoir ? »

    Oui, elle ne lâchait jamais le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki Mar 12 Juin - 0:02

    Citation :
    « Tu te prends pour qui de me parler comme ça ? »

    Y avait-il quelque chose dans ton comportement qui ne lui convenait pas ? Tu ne savais pas trop ce qui t’obligeait à rester ici avec elle. Après tout, tu n’étais pas forcé de laisser ton autre reprendre possession de son corps par la suite. Enfin, de ton corps à vrai dire. Tu posas ton regard sur elle. Il valait mieux qu’elle ne te parle pas trop sur ce ton si elle voulait repartir sans problème.

    Elle affirmait ne pas te connaître. Pourtant, qui ne connaissait pas ton existence ? Que HyunKi passe inaperçu, c’était une chose, mais toi, tu ne faisais jamais en sorte de te faire oublier. Malgré toi, on te remarquait par ta simple présence. Ta force est telle que le simple fait de t’asseoir quelque part ou le moindre mur frôlé, tu faisais des dégâts. Donc ces mensonges, tu ne pouvais pas y croire. Et puis même si c’était réellement le cas, tu pouvais être certain qu’à présent, elle allait se souvenir de qui tu étais et surtout à quel point ta force était développée.

    « Ce qu’il me trouve ? »

    Est-ce qu’elle le faisait vraiment exprès ? Elle croyait vraiment qu’il y avait quelque chose à voir entre toi et HyunKi ? Hormis le corps que vous partagiez, vous étiez deux personnes totalement différentes. Et ça, par n’importe quel moyen, elle allait finir par le savoir et le comprendre. Mais ça n’était pas pour tout de suite. En effet, elle te demanda ce qu’elle devait savoir. C’est vrai que juste avant que tu prennes la place de l’autre abruti, il avait tenté de lui dire quelque chose. Incapable d’aligner trois mots sans avoir l’air con. Mais tu savais très bien ce qu’il avait tenté de lui dire. Ce n’était pas du tout en rapport avec ses sentiments ou quoi, il voulait simplement lui dire que tu étais là.

    La question que tu te posais était : devais-tu lui dire la vérité et l’envoyer chier histoire qu’elle te laisse tranquille ? Ou alors s’amuser un peu avec elle et lui faire savoir tout ce qu’il y avait sur le cœur du gamin ? Les deux possibilités étaient envisageables. Pile, la vérité. Face, tu lui mens. Encore fallait-il avoir une pièce pour ça. Tu regardas autour de toi, rien n’avait l’air de pouvoir faire office de pièce. Rien mis à part ce qui était accroché à la veste de la fille.

    « Tu permets, j’t’emprunte ça. »

    Tu ne lui laissas pas le temps d’accepter ou non. Ca ressemblait à une sorte de médaillon, ça allait faire l’affaire. Tu avais des habitudes assez particulières mais tu n’aimais pas avoir à faire des choix. Tu préférais quand les choses s’offraient à toi, lorsque tu savais clairement quoi faire. Mais paradoxalement, tu ne pouvais pas supporter que l’on te dicte tes actes. Quoi de mieux que le hasard dans ce cas là ? Tu lances la pièce. Face.

    « Ce que tu dois savoir ? C’est pourtant évident, non ? En fait, tu le sais déjà. Réfléchis un peu, ne m’oblige pas à te le dire. »

    Tu allais faire bouger cette foutue situation. L’autre HyunKi allait pouvoir te remercier, à la fin de cette entrevue, elle sera parfaitement au courant de ses sentiments. Elle savait déjà tout. Lui n’était peut-être pas conscient que tout le monde était au courant de ce qu’il y avait au fond de son cœur, mais toi tu le savais, tu avais le temps d’observer ce que le gosse ne pouvait ou ne voulait pas voir. Au moins, grâce à toi elle allait apprendre la nouvelle de la bouche de HyunKi lui-même. A condition qu’il te laisse un peu plus de temps face à elle…

    Putain, pourquoi fallait-il qu’il se manifeste à ce moment là. Tu n’as pas le choix, dès qu’il réclame le retour, tu ne peux pas lutter, tu ne t’en donnes pas le droit…

    Il aura fallut plusieurs minutes à HyunKi pour se rendre compte qu’il s’était laissé submerger par la présence de Némésis. Heureusement, il arrivait encore à avoir le dessus, car l’autre était beaucoup trop gentil, du moins il n’avait pas encore décidé de monopoliser cette enveloppe charnelle. Rien ne l’en empêchait, il le pourrait s’il le voulait vraiment, mais il avait bien trop de respect pour le gosse qu’était Sato HyunKi. Jamais il ne l’avouera, mais c’est pourtant lisible sur son regard. La relation qu’entretiennent ces deux entités et si étrange et quasi indéchiffrable…

    « Ji Hyun ? Pour… pourquoi tu me regardes aussi bizarrement ? »

    HyunKi n’est pas encore réellement conscient que quelqu’un d’autre vit en lui. Il se doute évidemment que quelque chose ne tourne pas rond lorsqu’il commence à avoir mal au crâne, c’est ce qu’il tentait de lui dire un peu plus tôt. Mais au point de clairement avouer qu’une autre entité habite son corps ? Non.

    Il remarqua que quelque chose n’allait pas, comme si elle avait été blessée. Mais pour lui, ce n’était qu’un grand trou noir. Il se rappelait qu’il était en train de lui parler, puis plus rien. Il avait même oublié ce qu’il était en train de dire. Mais la voir blessée, même si ça ne semblait pas si grave que ça, le rendait inquiet.

    « C’est moi qui t’ai fait ça ? Je… »

    Qu’est-ce que l’on peut dire lorsque la mémoire est absente et que la situation est complètement différente que lors des souvenirs qui précèdent ? Et encore, ce n’est rien comparé à la fois où il s’était réveillé dans un bain de sang. Un caprice de Némésis qui s’ennuyait. HyunKi était effrayé par sa propre personne, il sentait qu’il ne contrôlait même plus ses actes.

    Il se leva du banc regardant celle qu’il aimait. Et s’il recommençait ? Et s’il se mettait à la frapper sans s’en rendre compte ? C’était peut-être pour cette raison que pas mal de personnes l’évitaient. Pourtant… vu le peu de force dont il était doté, il ne pouvait pas lui faire grand mal… Et pourtant, ça lui faisait peur. Putain, arrête de fuir enfoiré. Montre un peu que tu vaux mieux que ça. Le mal de crâne repris de plus belle et HyunKi s’appuya contre la rambarde du kiosque.

    « Putain, c’était quoi ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki

Revenir en haut Aller en bas

I hear your voice no matter where I go Ϟ jihyun & hyunki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Problem with voice recognition (always red lights!?)
» Option Voice
» Voice commands
» Voice with ATC sur VATSIM
» Voice recognition not working today

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: RP finis-