AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!! Ven 25 Mai - 22:58


Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!!


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Hwang JiHyun & Park TaeHyun.

6 Mai 2049 ~ Environ 7h du matin




Le stress, le stress et encore le stress. Constamment, tout le temps. Je suis joyeux, attentionné et j’aime rendre les gens que j’ai heureux. Le problème, c’est que je n’ai pas beaucoup de personnes à aimer. Alors, je pense, tout le temps, trop. Et au final, je ne sais jamais quoi faire. Faire confiance à des gens qui m’ont privé de ma sœur et qui m’ont fait souffrir comme jamais je n’avais souffert auparavant ? Comme j’espère ne jamais re-souffrir. Ou alors fermer les yeux sur tout ça et pardonner. Pardonner mon manque de liberté, mon manque d’assurance. Tout cela aurait dû m’endurcir, me rendre plus fort, inapprochable. Mais non, tout ça n’a fait que renforcer ma peur de me battre et d’affronter les choses en face. Finalement je suis un lâche qui se cache derrière de mignonnes petites expressions et qui se prétend pacifique. Tu parles ! Je suis aussi cinglé que ceux qui aiment se battre, c’est juste que c’est enfouit bien profondément. Au moins, la rencontre avec DaeHyun m’aura au moins appris quelque chose. Ce combat m’a montré que j’étais capable de me battre et de faire ressortir toute la haine que j’ai accumulé depuis ces quatre dernières années. Je suis toujours aussi naïf, je fais toujours trop confiance aux gens et je déteste toujours autant me battre pour le plaisir (déjà que je déteste ça lorsque j’y suis contraint par les circonstances…), mais je suis désormais conscient que je ne retrouverais pas de stabilité. Pas après tout ce que j’ai vécu. Je sais que beaucoup d’autres ont vécu pire que moi, mais eux ne sont pas constamment surveillés par peur qu’il leur arrive quelque chose de regrettable.

Oui, j’ai connu de meilleurs moments, oui ça finira par aller mieux, mais pas tout de suite. Pour l’instant, j’ai besoin d’extérioriser tout ça, de me défouler et de respirer au grand air. Comme bon nombre de ces personnes qui côtoient mes journées, je pourrais aller m’entraîner à frapper sur quelque chose ou quelqu’un, mais cela ne me défoulerais pas. Ce dont j’ai besoin, c’est de courir. Sentir les muscles de mes jambes se crisper sous l’effort, entendre le bruit régulier de mes pas sur le sol et la sueur couler sur mon front. C’est ça qu’il me faut. Pour moi, rien n’est plus revigorant qu’une bonne heure de course. Quoique vu tout ce à quoi je dois arrêter de penser, il va me falloir plus d’une heure… Sur le chemin vers le parc, je pourrais m’arrêter et parler aux personnes que je connais, mais non, je n’en n’ai pas envie. Moi qui suis toujours partant pour parler et pour rencontrer de nouvelles personnes, je ne suis pas d’humeur aujourd’hui. Déjà que je n’ai pas grand monde à qui me confier, si en plus je les laisse de côté comme je le fais ces derniers temps, je vais tous les perdre. Je ne sais pas ce qui m’arrive, j’ai l’impression d’être devenu une toute autre personne. Peut-être que je prends conscience que je ne suis plus un enfant malgré le peu d’expérience de la vie que j’ai (le peu d’expériences tout court en fin de compte).

Une fois dehors ça va mieux, le vent qui vient caresser mon visage me fait du bien et soulage un peu l’oppression qui occupait mon cœur et mon esprit. Maintenant, le parc ! Je m’y rends en petite foulées. Il n’y a encore pas trop de monde étant donné l’heure matinale, mais je ne voudrai pas renverser quelqu’un en courant trop vite. De l’espace, de la verdure, des sous-bois, tout ce qu’il faut pour que je cours à toute vitesse. J’y vais doucement puis petit à petit j’accélère. Le vent dans mes cheveux me fait un bien fou et me libère des pensées parasites qui obscurcissent mon esprit. J’atteins enfin le petit sous-bois. J’aime slalomer entre les arbres, c’est ce qui me plaît le plus comme endroit pour courir. Et puis tout est si calme et si paisible. Juste le bruit, très léger, de mes pieds qui frôlent à peine le sol. J’ai l’impression de voler jusqu’à ce que je sente quelque chose me frapper dans le bas du dos. Je m’arrête soudain et me retourne. Une jeune fille se tient là. Qu’est-ce qu’elle fait ici à cette heure-là ?! Remarque, elle pourrait me poser la même question. Je m’apprête à ouvrir la bouche lorsque je sens quelque chose de chaud dans mon dos. Il y a un truc de pas normal là… Mais ma parole ! Je brûle ! Enfin, mon t-shirt brûle.

« Ahh ! Mais c’est quoi ça !?!? »


J’enlève rapidement mon t-shirt pour le jeter par terre avant je relever les yeux. Mon dieu, je suis torse nu devant une ravissante jeune femme. Park TaeHyun, toi qui n’a jamais eu aucune relation et qui voulait du changement dans ta vie, te voilà servit ! Bon, au moins, j’ai de quoi me changer les idées…


Dernière édition par Park TaeHyun le Jeu 16 Aoû - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!! Mar 29 Mai - 20:56

    Ji Hyun fixait le plafond. Les yeux colorés de tristesse. Son éloignement avec Summer la déchirait plus qu'elle ne le pensait. Enfin, c'est faux. Disons qu'elle ne s'imaginait même pas un jour s'éloigner de sa soeur adoptive, alors forcément quand l'éloignement se fait, on ne s'y attends pas. En réalité, si, elle le voyait la distance, ce trou qui se creusait mais en essayant de tout bien remettre en ordre, elle avait l'impression de courir après le vent. Oui, elle avait la sensation qu'elle aurait beau tout faire pour réconcilier que plus rien ne serait comme avant; et encore une fois, à cette pensée, elle eut envie de pleurer. C'était rare que Ji Hyun pleure, très rare. Elle préférait sourire, montrer qu'elle va bien à tous. Sans approfondissement, de toute manière, elle ne supportait pas de s'attacher à quelqu'un, par peur qu'au final, les gens la lâche, la laisse seule. La brune avait trop souvent l'impression d'être une fille de passage dans la vie des gens; ils étaient bien avec quelques temps puis petit à petit, ce temps, justement, les séparait. Et ça, Ji Hyun ne pourrait jamais le supporter car malgré son petit caractère de princesse, elle cache des fragilités. Bref, du coup, elle avait les yeux ruinés, des cernes immenses, et elle savait d'avance qu'elle ne ressemblait à pas grand chose. La Aegis tourna son regard sur son réveil, six heures. Et elle n'avait pas cours, oké, que faire ? Essayer de dormir ? Pour cauchemarder, c'était pas son trip. Soupirante, elle tenta vaguement un sourire qui retomba aussitôt. Fallait qu'elle se détende un peu, se déstresse et oublie les gens autour d'elle. Enfin juste Summer, pourtant, elle l'aimait trop pour l'oublier mais ça ira le temps d'une douche, ahaha. Reprenant un peu du poil de la bête, la jeune Hwang prit rapidement des habits et se dirigea vers la douche. Une bonne douche bien chaude, ça remettait toujours d'entrain - mais elle hésitait à la prendre froide vu qu'on lui avait dit que ça faisait maigrir de la prendre froide.. Euh joke. Jamais elle ne prendrait sa douche froide, elle était peut-être barrée de temps en temps mais de là à prendre une douche d'eau froide, fallait pas pousser Yuri dans les orties. Bref. Donc normal, la jeune fille prit une douche, patati, patata.. Ben quoi ? Fallait pas non plus décrire avec qu'elle shampoing, elle se lavait les cheveux.... Bon oké, c'était du DOP à la pomme.

    On va quand même zappé le reste de cette partie. Une fois séchée, correctement coiffée et maquillée - cachons l'horreur des cernes, cachons ! - elle sortit et alla préparer son sac de pique-nique. Et oui, prendre un douche, en plus de sentir bon, donnait de bonnes idées ! Donc, vu qu'elle n'avait pas cours, et qu'elle déprimait un peu - malgré le grand sourire colgate total sur sa face - elle avait décidée d'aller au parc, s'entraîner un peu. Toute la matinée, du moins, l'après-midi, elle aurait sûrement quelques.. personnes qui viendront lui tenir compagnie. Bouche trou, tel est la vie. Méchante ? Mais non, c'est que sincèrement, elle ne veut pas trop s'attacher, roh. Et elle quitta les dortoirs, marchant tel Tom Sawyer. Elle s'autorisa même des petits sifflements pour mettre l'ambiance. Enfin l'ambiance toute seule, parce qu'elle était vraiment alone. Mais sinon, tranquille. Bref, elle se calma un peu, fallait pas trop se la jouer excitée. Rapidement, elle voulut arriver au parc, son sac était lourd, elle avait mit trop de manger dedans... Surtout des pots de flans, mais bon, c'était pas de sa faute, c'était une accro. Toujours un immense sourire sur sa face d'ange, elle se retrouva au parc, il devait être sept heures, elle avait fait vite. Bon, elle avait quand même mit trente minutes de douche; mais elle se sentait bête de s'être préparée alors qu'elle allait s'entraîner et donc se salir et ... Bref.

    Elle lâcha son sac dans la verdure, et fixa le paysage soudainement attaquée par la flemme de s'entraîner. Mais non, il le fallait vraiment, Ji Hyun n'avait pas envie que ses cheveux finissent cramés comme la dernière fois. Même si ça ne lui avait rien brûlés comme cheveux quasiment, elle avait bien flippée quand même. Bon aller juste une petite boule de feu sur la branche d'arbre. Le soucis c'est qu'à l'instant où elle lança la boule, elle cru apercevoir une vague silhouette qui passait au même moment mais elle avait rêvée..Non ? Non. Puisqu'elle vue bel et bien la personne s'arrêter et .. avoir le dos en feu.

    « Ahh ! Mais c’est quoi ça !?!? »

    Et merde, quand c'était pas ses cheveux, c'était autre chose; toujours quelque chose d'humain, purée, elle galérait vraiment. Elle regardait le jeune homme - plutôt très beau - enlever son tee-shirt, tranquille, il était plutôt bien fou.. Non mais oh, elle devrait plutôt l'aider au lieu de penser à des conneries ! S'approchant inquiète, Ji Hyun commença à parler, mais très vite.

    « O.. OH MON DIEU. Pardon je suis désolée, désolée, désolée ! Vous.. Enfin tu veux mon maillot .. ? Quoi qu'il va être trop petit ? Oh pardon, pardon, vraiment je voulais pas te cramer ton haut, tu sais ! »

    Sérieux, la honte, la honte en vrai, pourquoi ça lui arrivait à elle ? Elle, une pas douée ? Pourquoi elle avait reçue un truc avec l'eau quoi. Parce que le feu, c'était trop pas pour une maladroite comme elle ça. C'était plutôt pour les warriors qui maîtrisaient trop classieusement leur "don".

    « Je t'en payerais un autre ! Parce que j'sais pas coudre, puis je crois pas qu'on puisse coudre sur du cramer .. ? »

    Elle s'arrêta cinq secondes avant de reprendre encore un sourire gênée.

    « Vraiment désoléeeee.. ! »

    D'accord, elle avait jamais eut autant honte de sa vie, elle espérait pas que ça ferait le tour de l'école comme avec l'histoire de ses cheveux, vdm, elle avait été trop embarrassée quand la jeune fille avait apprit que la moitié de l'établissement avait été au courant.. Puis lui, là, il était beau alors il devait avoir une copine ou des fangirls qui allait venir lui casser la binette et tout.. Olala, non, non. Oula, fallait qu'elle déstresse et qu'elle respire. Zen, il allait pas la tuer pour une tee-shirt.. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!! Mer 30 Mai - 13:59




Park TaeHyun, c’est bien mon nom. J’aurais pu naître « Kim » ou « Cho », mais non, il a fallu que ce soit « Park ». J’aurais pu naître avant la catastrophe et j’aurais été normal comme ma sœur. Ou alors j’aurais pu ne pas être le fils de Park KangHyun, ce qui aurait été beaucoup plus simple pour moi. Il n’y aurait pas eu toute cette pression sur mes épaules. Même si ça m’arrange d’être le frère de la directrice de temps en temps. Déjà cela me protège en un sens étant donné que personne ne peux me tuer sans risquer de se retrouver avec toute l’armada sur le dos. Quoique, je sais très bien que viendra le jour où personne n’aura plus besoin de moi (même pour servir d’appât, vu que c’est la seule chose que je représente pour le clan des Katharsis : un moyen de pression), et lorsque ce jour arrivera, je ne sais pas ce qui m’arrivera. Je serais seul, mais bon, ça ne me changera beaucoup de d’habitude, ce n’est pas comme si je pouvais compter sur un tas d’amis, en lesquels j’ai entièrement confiance. Je ne pense pas que me lever aux aurores m’apporte plus d’amis ou plus de confiance en moi, mais ça a au moins le mérite de me motiver pour la journée. Après tout, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

En l’occurrence, c’est surtout le parc qui va m’appartenir. Je ne m’énerverais pas si des personnes ont la même idée que moi, après tout, je remarque que c’est une très belle journée pour courir, ou même juste se promener à l’air libre. L’avantage s’il n’y a personne, c’est que je n’aurais à esquiver les gens pour courir. Grâce à mon pouvoir, j’ai une très grande perception de tout ce qui m’entoure, mais je n’ai pas envie de passer mon temps à esquiver les personnes qui se trouveraient sur mon chemin. Lorsque je cours, j’aime bien ne penser à rien, je n’ai pas envie de me concentrer sur les choses qui m’entourent, même si en y réfléchissant bien, je ferais mieux de surveiller mes arrières. Si je suis important pour certaines personnes, je sais très bien que d’autres seraient plus que ravies de me voir mort, étendu au fond d’un trou ou pendu au bout d’une corde. Même s’il serait plus probable qu’ils fassent complètement disparaître mon corps pour qu’on ne puisse pas les accuser de quoique ce soit. Mais ne parlons pas de choses aussi morbides que ça, après tout, je suis ici pour me défouler et prendre du bon temps, pas pour penser à la façon dont on pourrait me tuer.

J’oublie donc tous mes soucis pour me laisser aller au bruit de mes pas sur le sol. Je ne regarde pas vraiment où je mets les pieds et ils me conduisent tout droit dans un bosquet. J’accélère. C’est un petit jeu avec moi-même : slalomer le plus vite possible entre les arbres… Enfin, aujourd’hui jusqu’à ce que je sois frappé parce quelque chose de non identifiable dans le bas du dos. Je m’arrête et me retourne d’un bon. Il n’y a pas grand-chose à part une jeune demoiselle absolument ravissante qui vient de mettre le feu à mon t-shirt ! Je le retire donc en vitesse (je tiens à mon dos quand même). Je préfère me retrouver à moitié nu devant la jeune femme plutôt que de cramer la moitié du dos… Cette jeune femme est d’ailleurs en train de se rependre en excuses.

« Ce n’est rien… »


Enfin non, ce n’est pas rien mais, je suis en vie et visiblement (après un rapide tour sur moi-même), après vérification, mon dos n’a rien. La seule chose qui en a pris un coup, c’est mon t-shirt. Il a un beau trou maintenant (et il est accessoirement couvert de terre vu que je viens de marcher dessus pour l’éteindre. Mais bon, c’est un simple t-shirt sans importance dont je me sers pour courir alors ce n’est pas la fin du monde. Même si la jolie demoiselle semble penser le contraire…

« Je t'en payerais un autre ! Parce que j'sais pas coudre, puis je crois pas qu'on puisse coudre sur du cramer .. ? »

« Ne t’en fait pas… Ce n’est pas important. »

Malgré mes confortations, elle ne semble pas le moins du monde calmée et elle continue à s’excuser. Eh bien, je viens de tomber sur la fille la plus angoissée du monde ou quoi !? J’ouvre de grands yeux. Je n’en reviens pas qu’elle continue à se rependre en excuses ! Bon, je dis ça, mais je suis pareil alors bon… Je ramasse mon t-shirt et le secoue avant de l’enfiler. Je sens un léger courant d’air, mais c’est toujours mieux que de rester torse nu devant la jeune femme. Rappelons quand même que je n’ai jamais eu d’expériences amoureuses (en fait, pas de relation du tout…) et que ça me gêne de me balader comme ça devant elle.

« Mais euh… Il s’est passé quoi en fait, je n’ai pas tout saisit… »


Je lui souris. Je ne dirais pas que je ne suis pas curieux (ça serait un mensonge), mais même si j’avais été le mec le moins intéressé de la terre, j’aurais voulu savoir ce qu’il s’était passé. Je ne pense pas que son geste ai été prémédité, et justement, ça rend la chose plus intéressante encore.


Dernière édition par Park TaeHyun le Jeu 16 Aoû - 23:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!! Dim 29 Juil - 17:28

    Dire qu'elle s'était beaucoup excusée était un euphémisme mais au moins, elle l'avait fait, elle ne passerait pas pour une malpolie - juste pour une fille qui abusait un peu trop. Mais elle s'en fichait, c'était pas le problème, elle espérait qu'il ne s'énerverait pas. Enfin, elle était soulagée parce que vu la tête du jeune homme, il n'avait pas l'air si fâché que ça, tant mieux n'est-ce pas ? Ca serait bête d'avoir des ennuis dès le matin, comme si elle n'avait pas déjà assez de soucis comme ça en général. Comme tout le monde quoi, chacun ses problèmes.

    « Ne t’en fait pas… Ce n’est pas important. »

    Ji Hyun s'arrêta et le fixa comme s'il était un peu idiot sur les bords, enfin surtout sa phrase, dans la tête de Jihyun semblait idiote. Si, c'était important, d'ailleurs elle ne pu s'empêcher de rétorquer.

    « Mais t'es mignon, alors si c'est important, t'as des fangirls ? imagine, imagine, ben moi je veux pas avoir des problèmes tu vois ? »

    Oui, oui, elle disait ça naturellement. La Hwang était le naturel incarné, elle se prenait pas vraiment la tête et disait ce qu'elle pensait tant que ça blessait pas... Ah et pour le "prenait pas la tête" ça dépendait de la situation ahaha..
    La plupart des filles pouvaient avoir leur côté fangirl, alors elle flippait Ji Hyun qu'on l'attaque ET HOP, plus de Jihyun, pouf. Bon, ok, elle exagérait sûrement mais, elle en connaissait des filles comme ça - surtout celle amoureuse de Jaekwang, la lettre de fou qu'elle avait écrite, avec pleins de coeurs, pleins de mots dégoulinants d'amours et ... Et après on se demandait pourquoi elle avait peur ? Les filles comme ça faisait peur. Bref. La brune le regarda secouer le tee-shirt avec de le remettre; elle était étonnée. Ben, ouais, y avait un gros trou, au final, qu'il le mette ou pas, ça devait genre fait trop le même effet.

    « Et sinon... Je suis pas une voyeuse, tu sais. Enfin avoir un tee-shirt ou non, ça change rien vu la taille du trou. Tu veux pas aller en chercher un autre ? Je veux bien te le rembourser, si tu veux. »

    Elle était de bonne foi, pis c'est pas comme si elle avait le choix, hein, c'était elle qui avait bousillée le pauvre tee-shirt de ce gars. De plus, elle n'aurait pas aimé le laisser comme ça, fallait qu'elle lui en file un autre, il avait eut l'air un peu gêner d'être torse-nu et c'était de la faute de Ji' donc voilà.

    « Mais euh… Il s’est passé quoi en fait, je n’ai pas tout saisit… »

    Il lui souriait. Adorableeeee. Ji Hyun lui rendit son sourire, mais quand même un peu plus gênée. Même si c'était cool qu'il ne réagisse pas plus que ça pour son haut; bref. La jeune fille soupira.

    « Je suis pas douée, j'ai voulu m'entraîner et puis t'es passé au même moment que ma boule de feu; je galère à utiliser mon pouvoir mais.. tu as pas entendu l'histoire de la fille qui s'était cramée un peu les cheveux ? »

    Logiquement si la plupart des Aegis connaissaient Jihyun, c'était comme ça, parce qu'elle s'était cramée un peu les cheveux et ça avait tourné dans l'établissement mais... Elle dévisagea de haut en bas le brun devant elle, un air perplexe sur le visage.

    « Mais attends... Je t'ai jamais vu ici. T'es nouveau ? »

    Oui, oui, elle venait juste de tilter qu'elle n'avait jamais vu sa tête; et même si elle connaissait pas tout le monde, elle aurait peut-être du le voir au moins une fois quoi.

(désolée du retard, en plus cey trop nul. j'me rattraperais sur le prochain post D8.)
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!! Lun 6 Aoû - 17:28




Bon… Si on prend les choses du mauvais côté, on va dire que ce n’est vraiment pas cool de se faire agresser comme ça, dans un parc où on se balade tranquillement (dans mon cas : où on court rapidement plutôt), et où on ne pensait pas pouvoir se faire agresser par une boule de feu vivante, si on peut dire qu’une boule de feu est vivante bien sûr ! Mais si on prend les choses du bon côté, on peut dire que ça aurait pu être pire. C’est vrai quoi, il n’y a pas mort d’homme, mort d’un t-shirt peut-être, mais moi je suis intacte. Enfin, je crois… Pour être sûr à cent pour cent, je tourne ma tête comme je peux pour regarder si ma peau n’a pas cramé à l’endroit où la boule m’a percuté. Ça a l’air intact. Je sais, il y en a qui vont se dire que je suis narcissique parce que je ne veux pas être abîmé et tout et tout. Eh bien non je ne veux pas être abîmé, mais je ne suis pas non plus narcissique ! C’est juste que je ne suis pas un mec qui a totalement confiance en lui, qui est naïf et qui a tendance à trop faire confiance aux gens, alors forcément, je n’ai pas envie qu’une brulure toute moche s’ajoute à la liste. Même si ça n’a pas grand-chose à voir, je vous l’accorde, mais quand même ! Enfin, au moins ça me rassure puisque la demoiselle me trouve mignon, c’est déjà pas mal. Enfin, le reste de sa phrase me fait éclater de rire.

« Des fangirls !? Ouh la ! Non ! Pourquoi est-ce que j’aurais des fangirls ? Toi par contre, tu as peut-être des fanboys, non ? »


Non parce que soyons honnêtes, elle est vraiment très jolie et puis son air un peu paumé la rend encore plus mignonne. Bon, après, peut-être qu’elle cache un vrai démon à l’intérieur, mais l’extérieur est plutôt encourageant. Mais bon, tout ça ne m’intéresse pas pour l’instant, j’aimerais juste savoir ce qu’il s’est passé. Parce que si moi je n’ai rien, mon t-shirt en a pris un sacré coup, même si je m’en fiche un peu de ce vieux truc que j’enfile pour courir. D’ailleurs, elle tient absolument à me le rembourser.

« C’est pas grave je t’ai dit, je m’en fiche de ce t-shirt, il me sert juste à courir. Et puis je ne te laisserais pas toute seule dans ce sous-bois, tu es capable d’y mettre le feu, alors tu devras me supporter avec ce gros trou que tu as fait dedans… »


Ce n’est pas un moyen de la faire culpabiliser, juste de l’asticoter. Je sais que je n’ai rien à craindre d’elle et je sens que je vais bien rigoler, c’est pile ce qu’il me fallait pour décompresser et arrêter de trop penser. Finalement, à part la peur qu’elle m’a faite en me lançant accidentellement sa boule de feu, cette rencontre n’est que du positif. Enfin, pour le moment… Comme elle me pose des questions et que je ne suis pas prêt de me remettre à courir, autant s’installer confortablement. Enfin, c’est un confort tout relatif puisque je me contente de m’assoir contre un arbre avant de la regarder pour lui répondre.

« Je ne suis pas nouveau, j’ai été Aegis jusqu’à l’âge de 17 ans, ça fait quatre ans que je ne le suis plus. Je suppose que c’est pour ça que je n’ai jamais entendu l’histoire de la jeune fille qui s’est cramé les cheveux et qui agresse les gens avec des boules de feu alors qu’ils se baladent tranquillement… »


Bon ok, je ne me baladais pas tranquillement, je courrais même très vite, mais bon, c’est un détail ça. En plus, je la connais depuis cinq minutes et c’est à peine si je ne lui raconte pas ma vie, nan mais franchement, j’ai qu’à carrément lui dire que je suis el frère de la directrice et que j’ai été enlevé par les Kratos et tout et tout. En même temps, soit elle a un peu de bon sens et elle comprend tout de suite que je suis un Kratos, soit elle a beaucoup d’imagination et elle croit que je suis un dangereux criminel ou un truc du genre. En même temps, ça ne m’étonnerais pas puisqu’elle a justement l’air d’avoir beaucoup d’imagination.

« D’ailleurs, comment ça se fait que tu t’entraînes toute seule, parce que je pense que tu as besoin d’aide pour maîtriser ton don. Enfin, après ce n’est que mon avis et peut-être que tu t’en fiche… Ce n’est pas comme si mon opinion t’importais n’est-ce pas. On ne se connait pas après tout. Mais bon, quand même, c’est un peu dangereux. En même temps, je n’aurais peut-être pas dû passer par là, je ferais attention la prochaine fois, je n’ai pas envie que tu crame tous mes t-shirts ! »


… Eh beh ! Vous parlez d’un monologue ! Il faut croie que la demoiselle m’inspire ou alors c’est parce que je la trouve jolie et que je suis nerveux par rapport au fait que je ne sais pas trop me comporter quand je trouve une personne à mon goût. En attendant, je détourne le regard pour éviter de rougir. Heureusement, j’y parviens.



(C'est pas nul, j'aime bien \o/)



No matter what they say, I’ll fight for you
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!!

Revenir en haut Aller en bas

Elle m'a mit le feu... Aux fesses !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ned | La visite familiale ; avec singes à fesses rouges
» La perfection existe-t-elle ?
» Une guilde de ce genre existe-t-elle déjà ?
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» rhino taille réelle ( ils sont tarés ces britishs )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: RP finis-